Quels sont les critères pour tuer votre blogue et les 5 phases du blogue

Dans la série des choses relativement réalistes dans la vie d’un blogueur, il vient le temps de vouloir tuer un blogue. Je vois sur internet des annonces de blogueurs qui affichent  “mon dernier billet”.

Un blogue comme tout projet ou produit passe par plusieurs phases.



  • La phase avant le lancement (vision ou rêve : on est très avide de commencer à bloguer. Cette phase peut durer 5 minutes tant il est facile de créer un blogue, mais disons tout de même qu’il faut murir un peu l’idée.
  • La phase du lancement (euphorie) : on écrit avec verve sur tout ce qu’on peut apporter à l’humanité et tout ce qu’on a dans la tête pour partager notre expérience.
  • La phase de montée en puissance (construction de la réputation), on est en train de bâtir notre réputation autour de notre blogue
  • La phase de gestion (routine du blogueur): où nous avons déjà acquis une bonne constance dans la publication.
  • La phase du croque mort (intoxication) où on commence à franchement ne plus aimer écrire.

Exemple concret

En terme de blogue qui se meurt, mon blogue sur le dév personnel est en train de mourir 1sens.net non pas que j’ai envie de le tuer, mais je pensais franchement que j’avais plus de choses à dire sur le sujet. Sur ce blogue il y a une partie de finances  personnel et une partie de dév personnel, saupoudré d’anecdotes et d’observations.. Au bout de quelques mois je me suis rendu compte que ce n’était pas forcément mon truc et surtout je me suis rendu compte qu’avec mes 86 articles que j’avais épuisé mon sujet. Comme je suis du genre à appliquer ce que je dis et dire ce que je fais, en terme de développement  perso, toute personne sensée aura vite fait le tour du sujet, à moins qu’il donne des conseils qu’il ne s’applique pas à lui-même.

So what? à quel moment on doit arrêter un blogue?

Ainsi viennent mes réflexions pour savoir à quel moment on doit arrêter un blogue.  En fait c’est très simple

  • Si bloguer ne vous fait plus plaisir . Ce serait le point le plus important pour l’arrêt définitif.
  • Si vous pensiez franchement qu’avec votre blogue vous alliez exploser la blogosphère ou disons vous faire une place dans ce milieu.
  • Si bloguer devient une contrainte qui n’est pas forcément suivie d’un plaisir différé. Exemple vous ne transformez pas assez de prospects en clients grâce à votre blogue.
  • Si le plaisir de gagner un joli complément d’argent ne compense pas la contrainte de bloguer, c’est la phase où vous commencez à en avoir vraiment marre!
  • Si vous dites : ha ! il faut que je blogue. Il n’y a pas de” il faut”, franchement, il ne faut pas se contraindre, c’est la pire des choses.

Vous pouvez arréter votre blogue pour d’autres raisons, mais je parle de la phase du déplaisir de bloguer, vous pouvez très bien aimer bloguer, mais vous avez d’autres priorités à gérer.

Les lecteurs vont le percevoir avant vous

Avec un peu d’expérience, je peux percevoir quand un blogueur a une petite baisse de motivation, ça peut être passager, mais parfois on voit franchement la démotivation total, on attend presque le billet final ! “J’arrête de bloguer”.

Comment tuer un blogue?

  • Je ne conseillerais surtout pas de le supprimer car, tout blogue apportant des visites, continue donc à se rémunérer et ce pendant des années. Saviez vous que j’ai un blogue dont je ne connais plus l’adresse et qui rapporte encore 3 euros par mois! Je le sais car, j’ai caractérisé mes annonces google par catégorie.
  • Je ne conseillerais même pas de faire une annonce qui dit ‘c’est fini car, l’envie de bloguer peut vous revenir et il y a toujours une petite idée sur un sujet qui peut apparaître. De plus le fait de décider d’arrêter de bloguer pourra peut-être vous libérer du stress d’avoir à bloguer et vous pouvez repartir sur des bases plus saines  ou passer à du slow blogging.
  • Tuer son blogue quand il rapporte moins d’argent qu’il n’en coûte. Si vous êtes sur des plate-forme gratuite, longue vie à votre blogue mort, si vous payez un hébergement et un nom de domaine, à vous de calculer!  Vous pouvez également migrer vers une plate-forme gratuite par la suite.
  • Je le tuerais juste s’il pouvait me nuire, en effet la roue tourne, vous pouvez très bien être communiste un jour et devenir capitaliste un autre jour, ça arrive à des gens très bien.  Imaginez votre  blogue sur l’art de séduire les femmes alors que vous venez de vous marier.
  • Truffez le de pub. Vous n’en avez plus rien à faire du tout  de votre blogue, truffez-le de pub en tout genre, l’histoire qu’il vous rapporte encore quelques deniers de plus.  Une belle grosse pub vidéo, ça rapporte plus qu’Adsense.
  • faites le survivre :  si vous tirez  un petit revenu substantiel de votre blogue, changez de temps en temps le contenu d’un billet juste pour faire comprendre que votre blogue n’est pas complètement mort.
  • Si vous le détruisez gardez vos écrits, en effet tout ce que vous avez dit, même si ça disparaît de la toile, a une valeur au moins affective.  N’éliminez donc pas vos écrits, gardez les au chaud, peut-être vous serviront-ils un jour.

 

 

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

4 Responses to “Quels sont les critères pour tuer votre blogue et les 5 phases du blogue”

  1. la CdM says:

    Pas besoin de tuer mon blog… Il meurt très bien tout seul depuis que je l’ai “optimisé” (quelques efforts SEO, poids et nombre des images, combinaison-minification des CSS et des js, cache, etc). Etonnant, non ?

  2. marothro says:

    CDM merci pour ton conseil en terme d’optimisation aide!

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost