Plagspotter pour détecter les plagiats

Plagspotter pour détecter les plagiats

J’ai déjà dit que je me préoccupais peu du plagiat de mes écrits. Vous pouvez lire mes arguments sur le sujet  ( mon expérience sur les personnes qui copient les ecrits).  Cela dit, il faut avoir une petite oreille attentive sur le sujet et faire une petite veille régulière. J’avais déjà parlé d’un service qui s’appelait fairshare qui a disparu depuis longtemps et voilà un autre outil bien utile pour faire une analyse rapide du contenu dupliqué. Il s’appelle  plagspotter.com



J’ai soumis roget.biz à l’épreuve et les résultats sont surprenants : 70% de mon contenu de page d’accueil se retrouve dupliqué! C’est ENORME ! Voilà la liste partielle des sites qui dupliquent mon contenu !

Pas de panique

J’ai déjà dit que google veille au grain.

Normalement google détecte facilement qui est l’auteur du texte qui est écrit. Si vous êtes un bon blogueur, vous avez dû activer le plugin google xml site map (http://icrunchies.com/plugins/wp-archive-sitemap-generator) qui permet d’envoyer une nouvelle info dès que vous écrivez un nouveau billet. Google détecte donc que c’est vous qui avait écrit l’information le premier.

Google a déjà sanctionné les copieurs

La plupart des portails d’agrégation d’info qui recopient les informations des autres ont déjà été sanctionné par google. Les sites comme scoop.it, blogonet, blogbang, facebook, n’arriveront jamais en tête d’une requêtes. Sachez que wikio n’a pas survécu à cette sanction!

C’est vous qui être à l’origine du plagiat

ET oui quand vous inscrivez votre site à blogbang, que vous créez une page facebook pour informer vos lecteurs, ou encore quand vous êtes chez wikio, tous ses sites reproduisent une partie de votre contenu (le titre et un abstract)!

Pour les bons copieurs de contenu

  • Il y a ceux qui ne le font pas exprès (90% des cas: estimation arbitraire de ma part). Finalement comme il faut du copié collé, ils vont vous faire des backlink la plupart du temps et c’est toujours ça de pris! (même si le backlink est de mauvaise qualité)
  • Il y a les 10% des gens qui le font délibérément sans que vous le demandiez. De toute façon, ils le font pensant qu’ils vont pouvoir monétiser leur blogue à moindre coût! Ils seront tellement vite déçus qu’ils vont se lasser les premiers!

plagspotter.com

vu aussi chez  ballajack.com

 

 

 

 

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

6 Responses to “Plagspotter pour détecter les plagiats”

  1. les horaires says:

    Bonjours,
    Cet article a titillé ma curiosité pour quelques uns de mes blogs, je ne connaissais pas cet outil Plagspotter, mais je vais le tester avec beaucoup d’attention très bientôt. Pour revenir au 70% ça me parait énorme quand même!

  2. JC says:

    Merci pour le partage (je connaissais surtout copycat en fait). C’est bien utile pour détecter les copies dont nous ne sommes pas responsable.

    J’ai parlé récemment d’un problème quand même très fréquent, mais pratiquement indétectable de manière logicielle :

    http://plugngeek.net/blogging-de-la-source-au-plagiat

    Là le problème est super lourd à gérer… Quand tu sers de source à un tiers qui se contente de réécrire ton article et n’est pas foutu de te citer.

  3. Salut Thierry – bien joué pour cet article pour mon petit blog sans prétention 38 % de plagiat 14 sources – énorme franchement c’est abusé

    Ce que je ne m’expliques pas c’est que c’est tout de la pub ou certains blogs pas vraiment en rapport avec moi

    Pourrais tu si tu le veux m’expliquer 1 peu ça / a mon blog vu que je suis sur sur overblog existe t’il 1 rapport merci en attendant – bon succès – amitié

  4. manga says:

    Hello,
    Moi j’en était resté à Fairshare, mais à l’époque je n’avais pas vraiment de soucis de ce genre. Mais maintenant j’ai de gros soupçons concernant deux de mes blogs, alors je vais aller tester les outils indiqués, donc merci Thierry et Olivier pour me les avoir fait connaitre.

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost