Les clics accidentels sur les pubs Adsense vont maintenant être mieux gérés

Les clics accidentels sur les pubs Adsense vont maintenant être mieux gérés

Qui n’a pas cliqué sur une pub par inadvertance? Je crois que 100% des internautes ont déjà fait l’erreur. Sachez aussi qu’il y a beaucoup d’internautes qui ne savent pas que c’est une publicité…. Tous les webmasters qui veulent monétiser un site avec des publicités Adsense, utilisent des techniques qui sont à la limite de ce que peut autoriser le règlement adsense.  Mais les annonceurs, eux, ne sont pas vraiment contents de payer pour des clics accidentels et se plaigne de devoir payer pour cela. Les équipes Adsense, dans un soucis de meilleure qualité du clic, essayent d’éviter ses cliques accidentels pour justement essayer de fidéliser les annonceurs.  C’est un combat permanent qui se joue donc entre les webmaster et Adsense.



A cette fin, Adsense vient d’annoncer sur son blogue  better click quality on display-ads qu’il renforce le contrôle de clics accidentels par les mesures suivantes :

  • Blocage des  clics qui se produisent près du bord d’image (voir image de gauche du dessus)
  • Blocage des clics qui se trouvent des pubs qui sont trop prés du bouton de fermeture de l’application. (voir image de droite du dessus)
  • Ajout d’une temporisation de quelques secondes avant que la pub soit clicable.

Dans l’article better click quality on display-ads on parle de clics accidentels sur les mobiles qui représentent 50 % de clics, ce qui est inacceptable, mais ce qui est dit par la suite, semble aussi concerner les clics sur les PC.

Alors c’est quoi l’impact pour nous les bloggeurs?  

On pourrait comprendre qu’avec ses mesures, nos revenus vont diminuer. Mais si nos revenus diminuent, les revenus de Google vont aussi diminuer. Forcément, il n’est pas dans l’objectif des équipes Adsense de diminuer leurs revenus. L’objectif étant d’améliorer le taux de conversion et donc de faire payer cette amélioration en motivant les annonceurs de dépenser plus d’argent en publicité et dans le moyen terme, le CPC (coût par clic)  sera augmenté pour compenser une perte éventuelle de revenus. Il est dit que grâce à ce nouveau changement, les taux de conversion à bondit de 15% ! (Enorme!) .

De toute façon, ce qui nous plombe c’est le trafic.

Depuis 2012, le trafic des certains blogues, comme les miens ont été diminuéd par 4. Si le CPC (coût par clic) a doublé depuis, on peut rapidement faire un rapide calcul : 2 fois moins de revenus pour un même travail. Dur Dur.

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

Comments are closed.

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost