Les backlink naturels, faire savoir et les mauvais: 12 cas

Les backlink naturels, faire savoir et les mauvais: 12 cas

L’algorithme de Google (parlons essentiellement de Google) se base en grande partie sur le nombre de liens qui pointent sur un site. On appelle ça le backlink ou le lien retour. L’art de bloguer passe par l’obtention de backlink qui va normalement améliorer la notoriété de votre blogue à condition de suivre les conseils que je donne ici.

Exemple 1 : la bonne pratique et le référencement naturel +++

Vous aimez mon blogue “1blogue.net” ou un des articles du blog, alors vous le mentionnez sur votre blogue. Si vous mentionnez mon blogue, c’est que normalement vous l’appréciez et donc vous le citez comme une bonne source d’information.



Conséquence :  Google comprend que cet article a de la valeur et va indexer un peu mieux l’article dans ses résultats de recherche.  Et votre article a donc plus de chance d’être lu et par ici le trafic et la monnaie!

Conseil 1: c’est le meilleur backlink qui puisse exister, car il n’est pas sollicité, il est donc mieux noté par Google.

Conseil 2 : ne demandez pas aux blogueurs de faireu un lien vers votre blogue, ça ne sera pas bien perçu.

Exemple 2 : la pratique tolérée entre bandes de blogueurs. +

En tant que blogueur, vous savez que faire un backlink a de la valeur et vous faites des cadeaux à vos collègues blogueurs. Généralement, le jeuxconsiste à faire une liste de liens de la semaine.

Conséquence :  assez identique à la première, mais si votre blogue est mentionné parmi une liste de 20 blogues, le poid (coefficient du backlink est divisé d’autant). Dans ce cas, l’influence sur le classement est à peine perceptible. Le mieux c’est que vous soyez le seul à être cité.

Conseil : ne transformez pas chaque article de votre en liste d’article. Google va penser que votre blogue est un annuaire.

Exemple 3 : la blogroll +

Il s’agit de mettre sur toutes les pages de votre blogue, la liste de tous les blogues que vous appréciez. C’est une pratique qui date depuis que les blogues existent. (doit-on blogroller un blogueur qui ne vous blogrolle pas en retour)

Conséquence : mitigée à mon goût, je ne pratique pas, pour ne pas faire de jaloux

Conseil : à vous de voir

Exemple 4 : les annuaires et les digglike +/-

Il s’agit dans ce cas d’inscrire votre blogue dans un maximum d’annuaires sur internet.

Conséquence : aucune ou pratiquement rien. En effet Google a vite fait de repérer qu’un annuaire n’apporte aucune plus value au lien tellement les liens sont nombreux.

Conseil : Il ne faut pas perdre de temps à inscrire son blogue dans les annuaires. Sur les digglike (scoopeo) il est encore possible de récupérer du trafic, mais ce n’est pas par ce biais que l’algo de Google va mieux indexer votre blogue.

Exemple 5 : les Q&R et Forum ++

Répondre à des questions sur les forum ou les sites de “Question Réponse” (type yahoo) permet éventuellement de mentionner votre blogue.

Conséquence : il se peut que Google prennent en compte les liens qui proviennent de ce type de site. Ce n’est pas donc pas inutile parfois de mentionner son blogue comme source d’information. De toute façon, ça vous fera du trafic et ça vous fera connaître.

Conseil : Pratiquez cette technique dans les périodes de creux où vous n’êtes pas inspiré.  Google prend surement en compte les liens de ces sites. Cela n’a aucune influence négative sur l’indexation de votre blogue.

Nota : les internautes eux aussi cite votre blogue dans les forums, dans ce cas, c’est du référencement naturel.

Exemple 6 : les réseaux sociaux ++

Publier tous vos articles sur les réseaux sociaux est une bonne façon de promouvoir un article de blogue et c’est encore bien vu par Google. De plus vous avez des chances que votre article soit retwitté ce qui donne encore plus d’importance.

Conséquence : google devrait prendre en compte ce genre d’information dans son algo.

Conseil : à pratiquer absolument (aucune influence négative)

Exemple 7 : les liens internes +++

Il est conseillé et plus que conseillé de faire des liens internet dans son propre blogue. J’imagine que l’algo de Google donne moins d’importance à un lien interne. Mais le lien interne permet à Google de comprendre que l’article mentionné a encore de la valeur.

Conséquence : Cela peut avoir une influence sur l’indexation dans les moteurs de recherche. De toute façon, ça n’a aune influence négative

Conseils : A pratiquer absolument. Faire toutefois des liens internes quand ils ont un rapport avec l’article que vous écrivez. N’oubliez pas de mettre un titre “title” dans votre lien pour que Google puisse bien comprendre de quoi vous parlez http://www.1blogue.net/tag/faire-savoir

Exemple 8 : le profil sur un grand nombre de sites +

Sur un grand nombre de site internet, il est possible de renseigner son identité et de mettre un lien ou plusieurs liens vers un site internet. Alors, dès qu’une occasion se présente, il ne faut pas hésiter.  Si vous voulez quelques pistes visitez donc mon tag sur roget.biz : roget.biz/tag/traces

Conséquences : ça ne nuit pas du tout. Pour Google ça permet tout de même d’indique que votre blogue est vivant

Conseil : ne perdez pas de temps à vous inscrire à des centaines de sites pour obtenir ses backlinks. Mais quand vous tester un tel site, cherchez toujours l’endroit où on peut mentionner un url.

Exemple 9 : les sites de bookmarks +

Les sites de bookmark peuvent être une façon de se fabriquer des backlinks. Mais ce genre de site s’apparente plutôt à de l’annuaire, donc le poids d’un lien vers votre site doit être voisin de zéro, sinon zéro. Delicious.com par exemple indique clairement à Google de ne tenir compte d’aucun lien en mettant une balise “no follow”.

 Conséquence : aucune

Conseil : ne pas perdre de temps avec les sitse de favoris. De toute façon, ce sont les internautes qui vont faire le travail à votre place.

Nota: même si les liens sont en no follow, je pense que le fait d’avoir un article dans les favoris peut tout de même intéresser Google.

Exemple 10 : commentez sur les blogues en nofollow +

Les liens dans les commentaires sont par défaut en nofollow. Certains blogueurs proposent de mettre les liens dans les commentaires en follow (en fait on retire la balise rel=”nofollow”). C’est dont théroiquement un bon moyen d’obtenir des backlinks.

Sans être un expert SEO, je pense que les commentaires même en “follow” n’ont que très peu d’impact sur le référencement d’un blogue.

Conséquence : ça ne nuit pas, encore faut-il mettre des commentaires dans des blogues qui ne sont pas blacklisté par google.

Conseils : faites des commentaires naturellement quand ça vous chante.  Ne perdez pas trop de temps à faire la liste des blogues en follow pour gagner un peu en ré référencement. Concentrez vous sur vos écrits.

Exemple 11 : l’échange de lien – (attention)

Tu me fais un lien, je te fais un lien.

Conséquence: Google va sûrement prendre en compte le lien en question dans son algo. Mais…..

Conseils :  ne pratiquez l’échange de lien qu’avec des personnes de confiance que vous connaissez bien et surtout des blogueurs.  Pratiquez à dose homéopathique. Pratiquez à l’intérieur de vos articles plutôt que sur votre page d’accueil. Jetez toujours un coup d’oeil sur mywot pour savoir si le demandeur est honnête ou non.

Exemple 12 : l’achat de lien —

Je ne connais pas de blogueur qui achète des liens.  L’achat de lien consiste à payer un blogueur pour qu’il mette un lien vers votre blogue ou site internet. Cette pratique n’est pas tolérée par Google, mais il est difficile pour Google de détecter un lien payant avec un lien non payant. Cela dit, ne leurrez pas trop les ingénieurs de Google qui ont tout de même du flaire (ce n’est pas pour rien qu’ils sont les meilleurs) 

Conséquence n° 1: si vous achetez des liens, sans vous faire piquer par Google, il se peut que Google ne voit pas la supercherie et vous référence tout de même comme un bon élève. Il faut calculer le retour sur investissement d’une telle pratique.

Conséquence n°2 : si Google détecte que vous achetez des liens attention aux conséquences désastreuses éventuelles. La plus grosse sanction serait que votre blogue soit complètement desindexé du moteur de recherche.

Conseil:  n’achetez jamais de lien.

Conclusion :

La meilleure de technique est de faire en sort qu’on parle de vous sans que vous le demandiez. C’est du référencement naturel et volontaire.

La deuxième technique se de parler à vous même (liens internet, réseaux sociaux). C’est ce que j’appelle le faire savoir.

La troisième technique, c’est ce qu’on appelle le black hat, ce n’est pas tolérable du tout. Sur du long terme, ça vous nuire. L’exemple 9 (échange de liens) est la limite grise!

Nota: les conseils donnés sur ce billet n’engagent que moi. Ils sont issus uniquement dans mon expérience personnelles et de l’analyse de nombreux écrits sur le sujet

si vous avez d’autre technique, les commentaires sont à votre disposition.

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

5 Responses to “Les backlink naturels, faire savoir et les mauvais: 12 cas”

  1. Netsirk says:

    Bonjour Thierry,

    Concernant les liens-retours, je me demande si ils sont aussi bien pris en compte dans un message de blog que sur sa page d’accueil ou ailleurs (dans un commentaire…) ?

    Et merci pour ton blog !

    Netsirk

  2. Thierry says:

    Netsirk, un retrolien est normalement généré par wordpress, il n’est envoyé que si le lien se trouve dans l’article.

  3. Bonjour Thierry,
    Il me semblait avoir lu un article dans lequel tu disais qu’il était bon de faire du backlink entre ses propres blogs, mais je ne l’ai pas retrouvé ou bien j’ai rêvé, alors je commente ce “vieux” post… Qu’en penses-tu maintenant ? Google ne risque-t-il pas de trouver ça un peu trop artificiel ?
    Merci d’avance pour ta réponse et pour ton blog.
    Christian

  4. thierry says:

    @Christian, je vais te faire une réponse à la Matt Cutts “à partir du moment où le lien qui tu mets apporte une plus value à ce que tu écris, les lecteurs n’en sera que plus content!

    Mon avis: je pense que Google n’est pas dupe. il sait très bien que tu as plusieurs blogues (même adsense id même le google analytics id, et même authorship id, consultation des whois..).

    Dons pour le SEO, je pense que ça ne sert plus à grand chose, mais ça ne va pas te pénaliser (enfin je pense).

  5. Merci pour cet excellent article, merci pour vos partages! un lien entrant de qualité est un lien en dur, avec des mots clés incorporés au sein de l’URL et du texte d’ancrage en provenance d’une page web doté d’un PageRank élevé!

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost