L’effet printemps sur le trafic + autres choses incontralables

L’effet printemps sur le trafic + autres choses incontralables

Comme déjà constaté maintes fois, le beau temps n’apporte rien de bon pour les blogueurs. En effet, quand il commence à faire beau, le peuple a tendance à abandonner le foyer et donc les ordinateurs pour aller profiter du beau temps et ce n’est pas avec la tablette que ça va s’améliorer, car on ne peut pas lire sur une tablette en plein soleil.



D’un côté on ne va pas blâmer les français qui viennent de se prendre un hiver assez dégueulasse, mais pour le business du blogueur c’est tout autre chose, ça casse bien !

Combiné avec les autres effets magiques du web (google qui change sa manière d’indexer les pages), on arrive donc à ce tableau qui suit qui correspond au trafic de tous mes blogues depuis ce mois avril en 2013. C’est ce qu’on appelle un belle descente en vol plané.

Pour  me mettre le moral à presque zéro, j’ai regardé mon trafic l’année dernière à la même époque et là ça fait encore plus mal. L’année dernière ça tournait à plus de 13000 pages vues par jour, contre 7800 aujourd’hui. Ce qui est presque le moitié.

Ok, je sais qu’un trafic moyen de 7000 pages vues par jour  est plus qu’honorable, mais mon trafic d’aujourd’hui est en fait inférieur à mon trafic il y a deux ans qui tournait déjà à 9000 pages vues par mois.

Bref voilà donc la preuve que quand on blogue, on ne peut pas prévoir. C’est pourtant dommage, car j’ai tout de même l’impression qu’avec le temps, j’améliore mes écrits, mon contenu, mes tutoriels, ma ligne éditorial…. Et bien, non il n’y pas de recette miracle.

Faisons une petite conclusion : Et bien imaginer qu’on peut vivre de son blogue est plutôt très difficile.  Faites passer le message pour ceux qui rêvent.

crédit image guim

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

21 Responses to “L’effet printemps sur le trafic + autres choses incontralables”

  1. Charles says:

    Hello, sais tu pourquoi ta courbe de trafic baisse d’année en année ? Est ce une concurrence plus grande ? moins d’article publié de ta part ou autre chose ?

    • Thierry says:

      @charles, mon ryhthme de publicaiton n’a pas vraiment varié, mes billets sont toutefois plus longs qu’avant, j’attribue ça plutôt à l’algo google qui favorise un contenu plutôt qu’un autre.

  2. Wilbird says:

    Toutes proportions gardées (7000 pages vues / jour, je prendrais volontiers), je constate une baisse d’environ 20% en seulement quelques jours sur mon jeune blog.
    Sacré choc quand on n’est pas habitué et gros coup au moral !
    Pas question pour autant de baisser les bras.

    • Thierry says:

      @wilbird, effectivement 70000 pages c’est toujours beaucoup! par rapport à un début. Je vois que ton blogue aussi à perdu 20%, et tu n’es pas le seul! Peut être que google à changé son algo pour favoriser les journaux plutôt que les blogues suite à la visite de Schmitt chez François Hollande.

  3. Crack-net says:

    Tes CTR/CPC compensent peut être?
    Les blogs hightech sont légion, la niche est très concurrentielle. Je suis un peu noob dans le domaine mais je constate qu’on est dans le principe de Pareto pour ce qui est du clic et qu’une minorité d’internautes génèrent la majorité des clics… Sont ce ceux là qu’il faut aller chercher pour prospérer en vulgarisant, simplifiant et rédigeant pour les masses comme tu le fais?

    J’aime beaucoup ta “success story” et suis donc de tout coeur avec toi 🙂

    • Thierry says:

      @Crack-net effectivement mes CTR et CPC sont plutôt hyperbons, d’après ce que je peux glaner mon information.
      il est vrai que le high tech est concurrencé, mais si on regarde bien, de près, il y a quelques gros calibres fredzone, korben qui écrivent plus vites que leurs ombres, et puis dès qu’on s’éloigne du top 10 de wikio hightech on trouve des blogueurs assidus jusq’au top 30 et ensuite c’est plutôt des blogues slow blogging. Donc même sur le high tech, ce n’est pas trop la guerre par rapport aux USA.

      Il ne faut pas oublier que le journal du geek est une équipe, donc ils partagent les revenus. j’aime assez le modèle de topito qui fait bosser les autres…

      Pour moi la règle de pareto est plutôt du 95/5, où seul 5% de mes billets rapportent 95% du trafic, (voir du 98/2) ces billets miraculeux, quand ils se font concurrencer, ça peut vite affecter le trafic global, c’est un peu ce dont je me rends compte aujourd’hui avec mes blogues.

      Tout ça me fait marrer car maristela.org/blog cartonne à 4000 pages vues par mois avec 20 billets, mort de rire! Si ça continue je vais commencer à mettre aussi de la pub dans ce blogue ! Enfin ça c’est le blogue de niche à citer en exemple.

  4. stephane says:

    merci pour ce billet , c’est une occasion pour moi d’apprendre bien de choses grace à vous

    • Thierry says:

      @stephane: merci pour le commentaire : en fait ce qui fait vivre ce blogue, c’est que sur ce blogue, tout est 100% véridique, pas de bullshit pas de truc, bloguer facile pour gagner une fortune. C’est la vérité hard sans vente de rêve

  5. Don Dekalp says:

    Merci pour ce partage.
    Je crois que Google favorise définitivement les publications multi-auteurs, référencées et très actives sur Google+.
    J’ai peur que les sites essentiellement mono-auteur se tapent bientôt un scoring de plus en plus proche du duplicate content (à tort ou à raison) et soient poussés vers le fond des océans du SEO.
    Pour enrailler la tendance à la baisse du CPC sur le réseau adsense, Google veut sans doute une poignée de gros sites propres sur eux où bcp de gens spécialisés écrivent sur une niche (ce qu’ils appellent la qualité), plutôt que des auteurs isolés qui papillonnent et ruinent le CTR.
    C’est une supposition d’ordre général basée sur le business modèle adsense: servir à l’annonceur du clic ultra-ciblé qui se convertit en achat. 🙂

    • Thierry says:

      @don je ne vois pas bien la rapport entre mono auteur et duplicate content. En tout cas, on va bien voir ce que l’avenir nous réserve, et on changera de métier, ça sera pas le première fois. L’enseignement et la photo, sont surement les prochaines étapes.

  6. JC says:

    Il ne faut pas perdre de vue que Google tente d’abattre la longue traîne et si je regarde toutes les stats que tu as pu publier, tu as, comme tous les blogueurs, profité de la chose pendant des années (et sans rien faire pour).

    Maintenant, avec le recalibrage de l’indexation et l’effet longue traîne qui s’amenuise c’est beaucoup plus difficile de sortir de la masse, surtout dans un milieu aussi concurrentiel que le High Tech !

    En contre partie, j’ai aussi l’impression que Google amène un trafic de plus en plus pertinent, ce qui a tendance à améliorer les revenus pour la peine puisque le visiteur atterri chez nous de moins en moins par hasard.

  7. noel says:

    Bonjour,
    Ce que je constate, moi qui me promène beaucoup sur la blogosphère française, c’est qu’il y a vraiment une cassure qui c’est installée entre les blogueurs “vrais et honnêtes” qui sont de plus en plus nombreux à dire qu’il devient de plus en plus difficile de vivre en bloguant, et les autres qui s’obstinent à dire que tout est beau, tout va bien et essaient de vendre des formations pour le faire qui ne sont que de la poudre aux yeux…

    • Thierry says:

      @noel des fois je me dis qu’il faut faire les deux. Première phase prouver qu’on est bon dans le domaine, deuxièmes phases éventuellement vendre une formation. Encore faut il aimer faire de la formation. De toute façon, il faut toujours faire une bonne enquête web avant de payer quoique ce soit. Exemple les deux formations payantes sur autourdututo.fr sont on ne peut plus correctes. Le coût est honnête. (je ne touche pas de commission).

  8. alice says:

    Félicitations pour ton trafic ! C’est largement mérité !

    • Thierry says:

      @alice, merci pour le commentaire. Enfin ça prouve qu’on peut tout de même vivre avec de ses écrits même si c’est des fois pas au top.

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost