Le seuil de 500 000 pages vues par mois : Nirvana ou fin de l’enfer?

Voilà le mois tant attendu d’un seuil important dans la vie d’un blogueur. Presque que 500 000 pages vues ce mois, tous blogues confondus. Ce seuil coincide le mois où j’attaque ma cinquième année de blogging! Je peux dire que c’est un boulot de fou, mais les résultats sont tombés aujourd’hui.  Cela coïncide également avec un seuil de 5000 dollars gagné ce mois! Cela veut donc dire que le RPM (revenu pour 1000 pages est de 10 dollars).  Pourquoi je parle de dollars et bien c’est par le dollar que tous mes comptes transitent avant d’atterrir sur un compte au Brésil. Mais 5000 dollars ça fait 3800 euros de chiffre d’affaire.

Cool?

Bon chers lecteurs, ce n’est pas cool du tout, surtout les trois premières années où on ne gagne pas assez pour manger! Mais aujourd’hui avec cette somme gagnée ce mois, je peux donc annoncer que mon seul job et celui de bloguer.  Si j’ai pu manger en puisant dans ma réserve depuis 4 ans, c’est que j’avais la bonne réserve du chèque de licenciement de mon ancien employeur (un bon gros chèque). Et puis j’avais d’autres parachutes au cas où, mais tout de même, j’ai eu quelques angoisses!



La persévérance paye?

Ce truc de la persévérance ne s’applique pas seulement qu’aux blogueurs, ça s’applique dans toute sorte de business. Il suffit donc de ne pas lâcher prise, bloguer comme un malade et hop ça peut marcher. ET bien sûr avoir un fond de roulement convenable pour ne pas crever en cours de route. Attention je ne dis pas que ça marche automatiquement, il y a quelques embûches et il faut bloguer sur des sujets qui sont rentables.

Des techniques? Des recettes?

J’ai dû à peu près écrire tout ce que je sais sur ce blogue. Ma technique c’est ma collection de mots clés  que j’observe sur mes statistiques. Après je mouline. Ma recette est bien-sûr de  bloguer sur les sujets qui me passionnent, comme  les passions changent alors les blogues changent.

Les Echecs?

Je dis bien que ça peut marche, car parfois ça ne marche pas! Ce blogue est un vrai échec, car il tourne à 7000 pages vues et c’est un blogue où pratiquement personne ne clique sur les pub. Mon blogue sur les langues (01langue.org) est aussi un échec il tourne à 5000 pages vues par mois! Et pourtant j’y mets tout mon amour dedans. Vais-je continuer à bloguer sur des sujets peu rentables? Oui, car j’aime le sujet et au diable le rendement.

Les abandons?

Et oui, il ne suffit pas de bloguer comme un malade en ne levant pas la tête pour voir ce qui se passe, “connectware.org” : abandonné “roget.info” en limbe, “adoptionactu.com” terminé, “1sens.net” sauf sous la torture! et “brasil.roget.biz” léthargique.  Entre les échecs et les abandons, ça fait du monde.

Un peu de finance?

Rembourser! Pour vivre, je claque environ 4000 dols par mois ici au Brésil, donc depuis 4 ans, j’ai claqué 192 000 dollars! Avec mes blogues j’ai gagné environ 70 000 dollars, cela veut dire qu’il y a un manque à gagner de 122 000 dollars. Si mon EBITDA est maintenant positif (je ne perds plus d’argent), je ne suis pas encore parvenu à l’équilibre. Aujourd’hui je peux dire que je suis en train de remonter  la pente, mais si j’avais dû emprunter 122 000 dolars (à 0%!!!), il me faudrait encore les rembourser. Admettons que les  prochaines années  je gagne en moyenne 6000 dollars par mois, il me faudra encore 5 ans pour rembourser ma dette théorique. Attention j’ai oublié les impôts qui vont me manger une part du gâteau.  Ma conclusion est donc que pour gagner sa vie en bloguant il faut environ 9 années de travail! !

La suite?

Rien n’est gagné! Jje peux du jour au lendemain repasser à zéro, google est mon employeur, mais pour combien de temps, quels sont les changement de paradigmes qui sont devant nous? Où se trouvent les prochains obstacles? Il faut donc toujours penser à se recycler, trouver des nouvelles niches, bloguer sur des nouvelles passions.  Non je ne suis pas complètement confortable pour dire que la partie est gagnée. En fait, jamais je ne dirais que la partie est gagnée. Jamais je ne dirais que bloguer est un truc hyper facile à faire.

Pour ceux qui se lancent

Vous pourriez penser que j’écris ses lignes pour vous dégoûter et ainsi il y aura moins de concurrence! Bonne idée, mais non, ce n’est pas le but.  Sachez qu’il y a des gens bien plus doués que moi et donc je souhaite que vous soyez plus doué que moi. De toute façon, il faut se lancer et juger par soi-même. L’avantage dans le blogging c’est que l’investissement est ridicule, donc le risque est ridicule.

En tout cas, il n’y a pas un seul blogueur honnête qui vous dira que gagner de l’argent en bloguant est facile.

 

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

7 Responses to “Le seuil de 500 000 pages vues par mois : Nirvana ou fin de l’enfer?”

  1. JC says:

    Félicitations parce que c’est quand même une somme énorme et un travail abattu que j’imagine même pas. Pourvu que ça dur mais perso, je n’en doute pas une seule seconde 🙂

    • Thierry says:

      @jc, merci pour l’encouragement, ta certitude me ravis! on en reparle dans 5 ans!

  2. c3m says:

    non non faut pas le fermer ce blog au contraire ! il est de qualité, continue, reprends tes articles, remets les a jour, le webmarketing et les techniques évolues 😉

    d’ailleurs quels sont les raisons de tes échecs de blog ?

    • Thierry says:

      @c3m, non je ne ferme pas ce blogue, mais je dis que c’est un échec car je n’arrive pas à les monétiser convenablement. Je pense que la niche est trop niche, et hop pas assez d’intérêt pour en faire un blogue populaire.

  3. Carole says:

    Je ne suis pas vraiment d’autres blog avec la même thématique que “Conseil Blog”, mais j’aime en tout cas l’approche, que je trouve la plupart du temps concrète.

    J’ai tendance à trouver qu’il y a beaucoup de brassage d’air dans ce domaine, et je trouve que ce type de billet aide aussi à relativiser face à tout ce qu’il faut faire. J’ai croisé trop de billets qui font miroiter la richesse via un blog de façon la plus abstraite qui soit ou sans tenir compte que certaines niches sont plus difficiles que d’autres.

    En tout cas, en espérant un bel avenir à tous tes blogs.

    • Thierry says:

      @Carole, effectivement quand on débute dans cette activité, on est un peu perdu sur le sujet. Le conseil est pourtant très simple, ne pas payer quoique ce soit. Surtout pas une formation qui vous fait miroiter des milliers d’euros en quelques mois. Le fun du blogging c’est que l’investissement initial est ridicule, il y a peu de business qui peuvent se comparer au blogging (traducteur, prof de langue en ligne) Alors pour 10 euros par an, on peut se lancer!

  4. Parabens ! Félicitations Thierry pour avoir atteint ce cap. Peu y arrivent ! Mais alors c’est quel blog qui fait le gros du travail ? Ou alors c’est ta collection de blogs tous ensemble ?

    A dans 4 ans alors ? 😉

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost