Guest-blogging : S’inviter sur des blogs et sur les médias citoyens [maj]

Guest-blogging : S’inviter sur des blogs et sur les médias citoyens [maj]

Je viens de mettre à jour ce billet sur la partie “condition à remplir” (en rouge gras plus bas dans le texte. En effet j’ai souvent des propositions de guest-blogging pour faire augmenter le juice link SEO et ça je ne le supporte pas. Non seulement je trouve ça malhonnête, mais de plus, le gars qui écrit le billet est payé pour le faire et pas moi! Franchement, faut pas être naïf.

Si vous voulez vous faire connaître, un bon moyen de le faire c’est d’aller bloguer ailleurs que sur votre blog. On appelle cela du guest-blogging. Généralement les personnes qui acceptent un blogueur invité font une petite introduction en mentionnant l’adresse  url de votre blog et c’est donc par ce biais que vous allez être identifié. Cela dit, ne demandez pas d’être mentionné, c’est sous entendu.



Exemple chez presse-citron  redacteur invite pourquoi facebook est contraint de brader ses tarifs publicitaires

Personnellement, je n’ai pas  pratiqué beaucoup (3 ou 4 guestblog), j’aurais tendance à le faire sur des sujets sur lesquels  j’ai envie de parler et qui ne cadrent pas avec la ligne éditoriale de mon blog, par  exemple :c’est quoi un mentor sur business attitude. Ce n’était d’ailleurs pas dans le but de me faire connaître, mais juste pour ércire une petite anecdote.   Si vous faites un billet invité sur de très gros blogues, cela peut vous rapporter jusqu’à 1500 visites. (mesure à l’appui comme le montre cette capture d’écran) que j’ai faite sur roget.biz. Dans mon cas c’est Eric Dupin qui a mentionné mon blog , c’est encore plus facile, je n’ai rien eu à faire!

Mesure des visites quand on est cité par presse-citron

Pourquoi donc pratiquer le guest-blogging?

  1. Pour publier un article qui sort un peu de votre  ligne éditoriale,
  2. Pour vous faire connaître (but essentiel) et gagner des lecteurs assidus (augmentation des abonnés au flux RSS).
  3. Récupérer un lien ou backlink tout utile pour le référencement dans les moteurs de recherche.
  4. Parce que vous n’avez pas de blogue, tout simplement (si vous lisez cet article, c’est sûrement parce que vous avez un blog).

Quelques précautions à prendre

  1. Vous pouvez essuyer un refus par le blogueur, mais ça c’est comme partout.
  2. Le blogueur peut accepter au début puis se rétracter (je l’ai déjà fait, car le billet en question ne cadrait pas avec mes valeurs)
  3. Peux poser certaines conditions à remplir: exemple les miennes.

     

    • ne doit pas comporter de liens extérieurs commerciaux, sinon un lien vers votre blog personnel uniquement. S’il comporte des liens, ils seront sujet à mon approbation,

    • ne doit pas être écrit dans un but de SEO.

    • le ou les liens extérieurs devront avoir une note verte auprès du service mywot.com

    • ne doit pas parler d’un produit qui serait assimilé à un publipost ou article sponsorisé

    • doit indiquer votre nom et prénom avec une brève présentation de l’auteur,

    • portera la mention “billet invité” dans le titre,

    • sera soumis à mon approbation,

    • ne sera pas modifié sans votre accord,

    • ne doit pas avoir été écrit ailleurs, afin d’éviter le contenu dupliqué,

    • ne doit pas être une traduction d’un texte dont vous n’êtes pas l’auteur,

    • ne doit pas comporter de photos publicitaires,

    • ne doit pas comporter de photos à droit d’auteur,

    • ne doit comporter aucun script,

    • ne doit pas comporter de photos hébergées ailleurs que sur ce blog (excepté un de mes comptes photo),

    • pourra être retiré sans préavis par mes soins et sans accord de votre part,

    • pourra être retiré sans préavis à votre demande .

  4. Votre article devra être de qualité, surtout si vous tapez très haut dans la blogosphère.
  5. Même si vous écrivez sur un blog peu connu, il faudra soigner le billet, car c’est une carte de visite et un petit blog peut devenir grand. De toute façon, soignez votre image  personnelle , c’est pour le long terme.
  6. Certains blogueurs font appel à du guest bloging appelle ça “open-blog” exemple chez le modérateur, traquez  donc ce genre d’annonce pour vous inscrire.
  7. Si vous écrivez un billet invité, sachez quand même que votre contenu sera chez le voisin et le trafic long terme issu des moteur de recherche sera pour lui.
  8. Ne commencez pas à demander à faire du guest-blogging dès le premier billet de votre blog. Attendez d’avoir un peu de bouteille avec une bonne centaine de billet.

Les médias citoyens

Vous pouvez également tentez votre plume sur les médias citoyens, comme come4news.com et agoravox.fr qui mettent à disposition leur plate-forme de diffusion de l’information. Je n’ai pas pratiqué ce genre de moyen pour faire connaître mes blogs, je n’ai donc pas de statistiques à offrir, à vous de juger. Vous pouvez trouver une liste de sites qu’on appelle média collaboratif sur google.com/Mé9dias_collaboratifs

Première version de ce billet :  14 septembre 2010 à 18 h 36 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

One Response to “Guest-blogging : S’inviter sur des blogs et sur les médias citoyens [maj]”

  1. automobile says:

    Salut,
    Personnellement j’aime bien lire sur des blogs quelques articles invités, mais il faut que ce soit juste de temps en temps. Certains blogs ont tendance à en publier chaque semaine, je trouve ça un peu abusé, même si cela permet de faire de jolies découvertes parfois.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Articles sponsorisés et les rédacteurs sans vergognes généreux | Conseil Blog, art de bloguer et de monétiser un blogue - […]  GUEST-BLOGGING : S’INVITER SUR DES BLOGS ET SUR LES MÉDIAS CITOYENS. […]
Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost