Gagner sa vie en bloguant : un bilan mitigé

Gagner sa vie en bloguant : un bilan mitigé

Quand on blogue, surtout au début, on est toujours assez content de voir monter le trafic, les abonnées, les revenus. On se dit, peut-être naïvement, que cette ascension est inexorable et que notre blogue est bel et bien lancé, indestructible, il ne va jamais chuter youpi . Ce n’est pas le cas, même si le blogue et son trafic bénéficie d’une inertie de trafic, (sans l’alimenter, il y aura toujours du trafic), le blogue fini par subir une chute et pour mesurer une vraie chute, il faut tout de même attendre un peu. Tout comme les ventes de voitures, on peut toujours comparer les revenus d’un mois avec le même mois de l’année dernière, c’est une métrique que j’aime bien et je l’ai appliqué au blogging. Avec cette métrique, on peut voir s’il s’agit d’un épiphénomène ou un phénomène qui s’inscrit dans le temps. Voilà donc trois courbes que j’ai élaborée avec mes gains adsense pour illustrer mes propos.

La première est le pourcentage d’augmentation des gains mensuels. J’ai fait le rapport de gain du mois, avec le mois passé. Exemple, si j’ai gagné 1200 ce mois et que le mois passé j’ai gagné 1000, mon augmentation est de 20%.  On voit que les augmentations (ou diminution) des gains fluctuent fortement d’un mois à l’autre. On peut voir qu’à la fin de la courbe, les gains sont en diminutions  sur 4 mois consécutifs.



Dans le deuxième graphe, j’ai calculé mes augmentations d’un mois avec le même mois de  l’année précédente, on voit une  très mauvaise tendance avec cette courbe! On peut même voir que les gains des  mois de décembre 2012 , janvier et février 2013 sont moins bons que les même mois que l’année précédente.  C’est normalement une courbe qu’il ne faut pas montrer à des investisseurs  Sachez tout de même qu’au départ on gagne tellement peu que les chiffres sont délirants. En effet si on gagne 50 et que le mois de l’année on gagne 400, ça fait une augmentation de 800%.

Tout ça pour vous dire que mon activité de blogging est en déclin, même si je gagne presque ma vie avec cette activité. Aujourd’hui je fais profil bas, car je me rends compte que rien n’est gagné.  On voit sur ce dernier graphique que la  courbe de mes gains en dollars (basés sur adsense) que les choses ont commencée à se dégrader depuis l’euphorique mois de mai.

Conclusion : 

Si on est alimenté par la passion tout va bien. De mon côté, il y a  la partie passion, mais il y aussi mes autres revenus passifs qui font que je continue à bloguer, car j’ai de quoi faire bouillir la marmite, mais quid de la personne qui se lance dans le blogging pensant qu’il va pouvoir rejoindre les deux bouts rapidement. Non, bloguer, n’est pas dû à tout le monde.

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

8 Responses to “Gagner sa vie en bloguant : un bilan mitigé”

  1. JM says:

    Article très intéressant (comme toujours). Le calcul des % sur un mois par rapport à l’année précédente est effectivement le meilleur indicateur à surveiller.

    Ma conclusion de mon côté, c’est qu’il faut sans cesse se renouveler, surveiller les tendances, expérimenter et créer de la nouveauté. Pas facile à faire, c’est un vrai boulot :/

    Merci en tout cas pour le partage de ton expérience

    • Thierry says:

      @JM heureusement, il n’y a pas de miracle! c’est à peu près comme dans tous les boulots! Pour les graphes, c’est un vieux réflexe de l’époque où je travaillais chez Bouygues où il fallait toujours extraire des données et des tendances pour prévoir l’avenir. j’adorais ça et j’adore toujours tripoter les données.

  2. JC says:

    Détail : tes gains fluctuent un peu comme les maj de Google. En mai, il y a eu une bombe atomique lâchée par le moteur de recherche qui a fait souffrir énormément de sites et on y a vu :

    – Pour certains, chute de trafic et chute de revenus
    – Pour certains, chute de revenu, mais pas du trafic
    – Pour certains, chute de trafic, hausse de revenu

    Dans le dernier cas, en fait, on peut parler de qualification du trafic. Dans le second, le phénomène inverse et dans le premier, c’est ce que le plus de gens ont subi entre mais 2012 et aujourd’hui.

    En septembre/octobre, il y a eu étalonnement du trafic sur plusieurs sites avec une baisse significative pour certains. En fait, après analyse, on remarquait que pas mal étaient retourné à leur trafic de début d’année.

    Vendredi ou lundi on aura une nouvelle maj et plus tard dans l’année, une autre bombe atomique sera lâchée…

    Je pense qu’aujourd’hui, les sites aux revenus les plus stables sont ceux s’étant partiellement affranchis des maj de Google en utilisant les réseaux sociaux et un trafic directement plus ciblé Après c’est plus dur à faire qu’à dire hein… Ils ont comblé leurs chutes de revenus en requalifiant le trafic.

    Moi, je pense que parfois, il faut remettre en question son lectorat (et donc notre contenu) et voir vraiment à qui on s’adresse et si ça n’a pas changé. J’ai appris très récemment que mon lectorat se composait au niveau gaming, principalement de joueurs PC et consoles portable/mobiles. La section était la moins “rentable” sauf le jour où je ne sais plus pourquoi, j’ai écris 3 ou 4 tests mobiles parce que je manquais d’idées et la section a littéralement explosée en même temps que le adsense.

    En fait, dans la section console traditionnelle, les gens s’y retrouvait apparemment par hasard et forcément la pub était ici inefficace puisque les billets survolés.

    • Thierry says:

      @jc merci pour ton long commentaire. j’aurais du mettre aussi une courbe de trafic, mais elle ressemble à la courbe de gain,
      effectivement les mis à jour google semble avoir affecté mon trafic, mais impossible de vraiment mesurer la chose.
      janvier février mars ne sont pas des mois très forts en terme de revenu, déjà constaté depuis que je blogue.
      Personnellement je ne pourrais pas vraiment changer de thème pour m’adapter à mon lectorat, je blogue sur tout ce que j’aime, alors je ne peux pas élargir mon spectre, cela dit si ça va très fort sur un thème, rien n’empêche d’y mettre l’accent.

      La loi, c’est qu’il n’y a pas de loi!

  3. Charles says:

    Encore un super article. Je pense que tu devrais également (peut etre l’as tu fait) une étude sur 2 axes : ou placer ses publicités / quelles publicités placer (affiliation, adsense, vidéo, …).

  4. équitation says:

    C’est très bien de nous montrer tout ça dans la plus grande transparence. Si quelques nouveaux qui veulent se lancer tombent sur cet article, cela les fera réfléchir. Et si ils pensaient qu’il est très facile de vivre du blogging comme on peut leur faire croire souvent, ils y repenseront à deux fois. Comme tu le dis il n’y a pas de loi et rien n’est simple…

    • Thierry says:

      @equitation sache que sur certains forums du type “comment gagner de l’argent facile en bloguant” , ce blogue est plutôt banni ! Ha ha ha !

  5. Perso je pense que le bloging est malade. A l’origine, c’est une affaire de passionnés qui voulaient partager et juste partager. Puis la monétisation est venue se greffer là dessus et aujourd’hui je pense que la majorité ne bloguent pas par goût mais juste pour essayer de gagner de l’argent avec. Mais bon, ainsi va la vie, heureusement qu’il reste de bons blogs à suivre quand même 😉

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost