Comment mesurer son influence

Comment mesurer son influence

Parfois, il m’arrive de penser que je blogue dans le vide et que personne ne lit vraiment mes articles. Il est clair qu’on peut mesurer l’accès à nos articles avec divers outils comme google analytics, feedburner, les retweets, les jaimes et les plus de google+.  Hier je me suis dit qu’il fallait vraiment trouver une autre méthode pour vraiment voir qui s’intéresse à mes articles : e ncore une fois c’est avec la technique bitly.com que j’ai donc mis en place une petite technique pour voir si les internautes cliquent bien sur les liens sortant de mon blog.

Je m’explique : quand j’écris un article sur un produit, je mets systématiquement un lien vers le service à la fin de l’article. Les internautes qui cliquent sur le lien sont ceux qui ont au moins lu rapidement le contenu du billet. Ils sont au moins intéressés pour avoir envie de cliquer sur le lien.



Hier j’ai parlé d’un service plutôt sympa  qui s’appelle favsynch une sorte de site de bookmarking  plutôt bien léché avec pas mal de développements en cours. J’ai discuté longuement sur skype avec le concepteur du site et il me posait des questions assez intéressantes

Voila une des questions qu’il m’a posée :

  • Question : ton blogue fait 220 000 visites par mois, combien de personnes vont visiter mon site si tu fais un article?
  • Réponse : si tu as 300 visites ce sera un miracle, mais je table plutôt sur 100 visites. De plus avec les vacances, je suppute que la moitié de mes lecteurs fidèles sont en vacances et ont d’autres choses à faire que de lire mon blogue.
Un peu déçu de ma réponse, le concepteur du site pensait qu’avec une telle audience (220000 visites par mois), le buzz que je ferais sur mon blogue à propos de son service allait suffire à lancer son service. Et bien non! Mon blogue n’est pas Techcrunch!
La question : combien mon blogue génère de visites vers un service dont je fais la promo? 
La réponse : J’ai mis en place un lien bitly qui  donne exactement le nombre de cliques que je génère à partir d’un article de blogue. Vous pouvez voir les stats vous-même sur https://bitly.com/QvJNAJ+  qui sont les stats du lien qui pointe vers le service favsynch.

Malgré le fait que mon blogue roget.biz soit relativement “populaire”, on ne peut pas vraiment dire que ce soit le meilleur moyen de buzzer pour un annonceur. J’imagine que si j’avais fait payer ce billet sous forme d’un billet sponsorisé, le pauvre gars aurait été relativement frustré avec ses 29 clics!  (ok ça va sûrement plafonner à 50 clics au final).  De plus si j’avais mis “sponso” dans mon billet, j’aurais sûrement fait fuir 80%  de mes lecteurs!

Petite conclusion :

  • il faut être humble,
  • il ne faut pas fantasmer et penser que vous êtes populaires,
  • il ne faut pas que ça vous empêche de bloguer,
  • il faut surtout que ça vous incite à écrire des articles de qualité pour être lu et accroître votre popularité.

Conseils :

Mettez donc en place cette technique de temps en temps pour mesurer l’évolution de votre influence. Raccourcissez vos liens sur bitly.com et suivez les statistique de clics en ajoutant un plus au lien que vous avez raccourcis.

 

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

7 Responses to “Comment mesurer son influence”

  1. décoration says:

    Bonjour,
    Je dois avouer que même si je comprends les raisons de publier des articles sponso, ce n’est pas ce que j’apprécie le plus; mais cela ne me fait pas fuir automatiquement non plus.
    Pour en revenir à ton blog, moi j’en avais un il n’y a pas encore si longtemps et je l’ai arrêté car j’avais cette même impression de bloguer dans le vide. Mais la différence c’est que moi c’était vrai, toi tu as un bel outil quand même qui est assez populaire, tu dois bien sur continuer car beaucoup aimeraient je pense avoir tes résultats 😉

    • Thierry says:

      @décoration merci pour ton mail d’encouragement. si parfois j’ai l’impression de parler dans le vide malgré la popularité relative de mes blogues, j’imagine le “stress” d’un blogueur débutant. Encore une fois comme tout business, il faut pouvoir percer. Cela dit, je suis loin des korben et presse-citron ! A chacun son style. Quant à mon article sur favsynch, les internautes ont cliqué sur le lien favsycnh 38 fois au total. 89 personnes ont accédé à l’article. 146 personnes l’ont “lu” via le flux RSS. La moyenne sur flux RSS et de 300 lectures. (sur 3400 lecteurs) soit 10%. Mais comme c’est les vacances, c’est divisé par deux! . Conclusion un billet qui m’a pris 2 bonnes heures plus le chat avec son créateur, qui n’es lu que 140 fois, c’est tout de même pas la gloire! Heureusement que la récompense vient via les moteurs de recherche, sinon je serais cuit!

  2. weetabix says:

    Oui, certains ont du mal à comprendre quand on leur explique les subtilités du net…
    J’ai déjà refusé d’écrire des billets “payés” car je savais que le prix donné ne correspondait
    pas à l’audience qui serait atteinte, mais “l’annonceur” avait du mal à comprendre mon choi de loyauté…
    Par contre, un mois après, il est venu se plaindre de mes confrères qui avaient accepté les billets
    et qui ne lui avaient même pas envoyé 50 visiteurs au total ..

    • Thierry says:

      effectivement ça doit faire très mal à l’annonceur, je fais la même chose pour une demande en direct? dans ce cas je propose un pakage du type carré 300×300 dans la side barre et un billet sponso. En revanche si je passe par une régie de type ebuzzing, j’y vais sans hésiter. De toute façon les proposition de billets sponso sont très rare! Attention, certains annonceur n’ont qu’une seul intention c’est de faire un lien backlink vers leur site pour augmenter leur SEO, dans ce cas, le tarif du billet spmonso est calculé comme l’achat d’un lien. 10 euros par mois pendant 12 mois (limité dans le temps), ensuite le billet disparaît si l’annonceur ne renouvelle pas le contrat.

      • weetabix says:

        oui mais certains annonceurs ne connaissent pas tous les rouages et se font avoir par les agences…
        comme les blogueurs dailleurs !

  3. Abcmoteur says:

    Je suis entièrement d’accord avec toi Roger.

    Et tu fais vraiment -50 % en stats sur cette période estivale ? Pour ma part c’est le cas 🙁

    • Thierry says:

      je ne suis pas à -50%, mais plutôt à -20% en revanche côté revenu, c’est plutôt -30%, on va voir si ça repart en septembre!

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost