Comment gagner 100 000 € en blogant: sans presque rien faire, juste 7500 heures de boulot

Derrière un blogue, y a des blogueurs et les blogueurs sont de tous bord, ils sont en fait un résumé de la société, y a du bon, y a du mauvais, en tout cas,  boorka.com lancement-orchestre vient d’en finir avec le emarketing dégueulasse. C’est relayé sur wpformation.com piratage-rebellion amacker webmarketeux qui fait un renvoi vers le blogue plus sérieux :

Le droit de réponse aussi existe sur  blogueur-pro.com aurelien amacker répond c’est tout de même la puissance d’internet, on a le droit de s’exprimer, en revanche, pirater est un acte hors la loi c’est dégueulasse. Ceux qui se sont sentis un peu dupé par une formation un peu chère, devrait aussi s’exprimer sur le sujet.

Beaucoup donnent leur avis,s il n’ y a qu’à taper cette requête sur google ICI ou cette requête sur google blog search ICI. Tout ça pour dire que gagner sa vie en bloguant, c’est une galère pas possible. Moi-même qui croyait que je pouvais enfin sortir de la soupe, les derniers quinze jours ont été une catastrophe en terme de revenu.s J’ai même l’impression qu’en ne faisant rien je peux gagner un plus. C’est vrai! J’ai fait un peu de  spéculation immobilière ces 4 dernières années, et croyez-moi, j’ai gagné carrément plus, en ne faisant rien! Il fallait juste avoir un oeil critique sur des bons terrains à acheter.



Non : bloguer c’est le job qui pour moi est le plus difficile en terme de rapport gain travail.  J’aurais aimé annoncer un chiffre sympa cette fin d’année et annoncer un chiffre du style comment gagner 100 000 € en bloguant, mais  ce chiffre sera plutôt atteint en mai 2013 !  Putain, 100 000 € ! Génial, oui ça fait 100 000 € divisés par 5 ans de travail soit 20 000 € par an et donc un peu plus de 1500 € par mois et surtout environ 7500 heures de travail!  C’est sans parler de la première année où je n’ai pas gagné plus que 3000 € (calcul rapide). A l’époque je calculais le nombre de mois qui me séparaient avant la fin des réserves de cash! Sans compter sur la famille, qui ne comprenait rien dans ce nouveau business, où je ne gagnais  rien! Il est fou!

Je dois m’y prendre comme un manche! Oui je suis vraiment un manche devant les solutions de webmarketing miraculeuses . Je dois totaliser un truc comme 4000 articles de blogues.

Un peu comme un junky, j’ai testé un peu de tout :

  • la vente de lien, (ça marche),
  • les billets sponso,  (ça marche),
  • les encarts de pub, (ça marche),
  • Adsense à fond, (ça marche),
  • l’affiliation avec amazon et d’autres régies, (ça marche),
  • j’ai même donné  une conférence payée, (ça marche),
  • j’ai lancé mon épouse sur un créneau parallèle où elle donne des cours de portugais 100% en ligne, (ça marche),
  • le ebook payant, c’est en cours ! mais juste sur le créneau des cours de portugais. (ça va marcher),
  • j’ai même testé les bases de données de email à la aweber, où je me suis aperçu qu’après avoir eu près de 1000 abonnés, même pas 10% des gens ouvraient leur mails…. (ça n’a pas marché, mais c’est normal, je n’ai rien à vendre),
Toutes ses méthodes marchent, mais c’est du boulot, et ça ne rapporte pas des millions….

Non je n’ai pas encore atteint la semaine de 4 heures de travail, je tourne entre 20 heures et 45 heures de boulots par semaine, ça doit tourner à 30 heures par semaine en moyenne.

Ce qui est miraculeux dans tout ça, c’est que malgré les chiffres qui ne sont tout de même pas mauvais, je vais continuer à bloguer, car c’est bon et je vais vous dire pourquoi !

  • J’aurai bien ouvert une crêperie, mais j’aurais eu des clients qui ne payent pas, ou qui salope mon restau, j’ai donc préféré bloguer,
  • J’aurais pu continuer de faire mon boulot d’ Escrow, mais il fallait que je rentre dans des combines malhonnêtes : j’ai donc préféré bloguer, 
  • J’aurais pu monter mon cyber café, mais je n’aime pas les horaires,  j’ai donc préféré bloguer, 
  • J’aurais pu monter mon cyber café, mais j’ai trop peur de mes faire braquer, j’ai donc préféré continuer à bloguer,
  • J’aurais pu monter n’importe quel business analogique, mais il aurait fallu que je travaille toujours au même endroit,   j’ai donc préféré bloguer, 
  • j’aurais pu monter un bar de nuit avec des hôtesses, mais avec un job pareil, je n’aurais rien appris, alors j’ai donc préféré bloguer.
  • n’importe quel job, implique des clients, des fournisseurs, des horaires et des lieux fixes, alors j’ai donc préféré continuer à bloguer.
  • j’aurais pu faire dentiste, mais avec ce job, si je m’arrête, j’arrête aussi de gagner de l’argent,  alors j’ai donc préféré continuer à bloguer.
  • j’aurais pu être guide touristique polyglotte, mais j’aurais été loin de ma famille, alors je préfère bloguer,
  • le jour où mes parents auront besoin de moi, je pourrai passer un peu de temps chez eux, sans pour cela m’arrêter de bloguer, mais quel job permet de faire ça (traducteur, webdesigner, codeur, blogueur…).

C’est pour ça que le job de blogueur et fascinant: pas de client (sinon le lecteur qui est gentil), pas de fournisseur, pas d’employé, pas d’horaire, pas de lieu de travail, pas de fil à la patte, pas de patron, pas de limite (sinon les revenus!) , pas de censure, non, je ne vais pas m’arrêter de bloguer, car en plus de tous les avantages, j’aime écrire et j’aime me cultiver! C’est le top! Un autre job sympa, c’est d’être rentier!

C’est peut-être pour ça que certaines personnes se font duper, car l’argument de vente est facile !

  • travailler quand on veut,
  • travailler où on veut,
  • travailler sans client,
  • travailler sans patron,
  • travailler sans fournisseur,
  • travailler pour se cultiver…

Doublé d’un argument d’argent facile et hop c’est parti !

Bref, encore une fois, l’argent n’est pas la première motivation dans le blogging, c’est la conséquence direct d’aimer partager, écrire et créer. 

Excusez pour le titre un peu racoleur, mais le titre, c’est très important!

d’autres lecteures

premierbusiness.fr/piratage-aurelien-amacker

argentwebmarketing.com/aurelien-amacker-victime-de-piratage-anonymous

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

13 Responses to “Comment gagner 100 000 € en blogant: sans presque rien faire, juste 7500 heures de boulot”

  1. Bonjour,

    C’est un article tellement juste. De la passion découle du travail. Ce travail se transforme en trafic et du trafic vient de l’argent.

    J’avais fait un long article sur la possibilité ou non de gagner un smic avec son blog. Le travail a réalisé est collosal pour quelqu’un qui part de zéro en termes de technique, de référencement, de marketing et d’écriture.

    Ton article a le mérite de remettre les choses au point : vous pouvez gagner de l’argent mais vous allez bosser uin gros plein temps (sans garantie en plus).

    Gilles

  2. Bonjour Thierry,
    Sympa ton article !
    En tout cas, je préfère en tant que lecteur que tu continues à bloguer plutôt que d’aller ouvrir un bar douteux :-))

    Entièrement d’accord avec toi quand tu dis qu’un blog est tout sauf un revenu passif. J’ai même l’impression que l’argent qu’on peut gagner est proportionnel au temps qu’on y passe…Plus on passe de temps, et plus ça peut rapporter.. Au final, si on veut en vivre, c’est le taux horaire qu’il faut calculer…

    Ce que je retiens de toute cette histoire de piratage, c’est que nous blogueurs, nous ne sommes pas à l’abri d’attaques externes (concurrents, pirates, déçus des services proposés) ou internes (partenaires, “anciens amis”) etc.
    La leçon qu’on doit en tirer est de renforcer la sécurité de nos site/blog et de mettre en place un vrai plan d’actions de backpup et restauration en cas d’incidents majeurs. Tiens voilà une idée d’articles et d’ebook que tu pourras vendre 1 000 € à 400 personnes en 1 mois, soit 400 000 € le salaire d’un bon footballeur.. 😉

    A bientôt

    • Thierry says:

      @Alex, franchement si je te faisais visiter un de ces petits bar douteux, tu pourrais changer d’avis.
      Pour la formation, c’est pas mon truc, mais je sais que si c’est bien fait, c’est une bonne source de revenu. Pour ma part je vais continuer à bloguer tranquillement!

  3. Mika says:

    Merci Thierry de remettre un peu les pendules à l’heure avec cet article. Là ou je suis surpris c’est que quand je cherche à acheter un produit réel je trouves plein d’avis sur internet alors quand je cherchais des avis sur telle ou telle formation d’un blogueur, je ne trouvais rien a part des superbes éloges sur les sites des blogueurs eux-même ou affiliés… Etrange quand même…

    • Thierry says:

      @mika voilà le secret de emarketing. Tu crées un produit, pas forcément de bonne qualité (type aweber) tu donnes une commission de 50% à celui qui vent le produit, alors il ne va surement pas dire des mauvaises choses sur le produit. C’est pour ça que tu trouves toujours des gens qui font des éloges à des produit plus que douteux. Tu peux même donner jusqu’à 70% de commission pour la vente d’un ebook, et les gars vont dire que c’est de l’or en barre, même si c’est du plomb trafiqué.

  4. Haydée says:

    Bonjour Thierry, je me suis lancée dans le blogging il n’y a pas si longtemps, mais avant de lancer mon blog, j’ai étudié de près la question, je n’ai donc jamais été leurrée : Bloguer, c’est du temps. C’est vrai que je passe beaucoup de temps et je me suis reconnue dans tes mots : Mais il faut être fou pour passer autant de temps sur quelque chose qui ne rapporte pas… J’ai envie de répondre que c’est aujourd’hui ce qui m’a le plus rapporté en terme d’apprentissage et de réalisation de soi. J’espère un jour gagner un peu d’argent, je ne compte pas en vivre, en tout cas pas pour l’instant. Et si c’est un des jobs les plus difficile pour gagner de l’argent, c’est parce qu’il faut se munir d’un grand nombre de compétences pour y arriver, souvent de manière autodidacte en plus. J’offre d’ailleurs un guide gratuit et dans les premières pages j’averti de suite le lecteur par ces mots : “Bloguer ne se fait pas en touriste. Bloguer demande une bonne gestion de son temps, du travail d’écriture et des connaissances marketing. Il s’agit aussi de mettre sa crédibilité en ligne chaque fois que l’on appuie sur le bouton «publier».
    Vous pouvez écrire 10 ou 20 articles et les laissez sur votre disque dur sans jamais les publier, ayant pris conscience que vous vous mettez à nu en dévoilant vos pensées. etc …”.
    Comme dit Mika, merci de remettre les pendules à l’heure.

    • Thierry says:

      @Haydée tu as tout bon, bloguer est avant tout à accomplissement pour soi! Au delà de la monétisation, c’est une vraie petite école de l’ entreprenariat, on peut aussi prendre son blogue comme une thérapie. Une blogue une fois passé la période d’euphorie des premiers articles, un blogue devient notre image. Exemple ce blogue, qui ne rapporte rien, je l’écrit avec un grand plaisir, en pensant à tout ceux qui m’ont aidé dans ma vie, sans jamais me demander un échange de quoique ce soit. C’est ma rétribution!

  5. JC says:

    Je crois qu’on perd complètement le fait que le blogging… c’est avant tout une histoire de passion. Aucun blogueur ne réussira s’il n’est pas passionné.

    Si son but est purement mercantile, il se plantera littéralement et tu en es le meilleur exemple ! Avant d’en avoir fait ton métier, ça te passionnait, les heures passaient et tu te faisais plaisir. Après tu as tout fait pour rentabiliser correctement tes recherches et vivre de ta passion.

    Malheureusement, aucune formation ne permettra de faire ça. D’ailleurs j’ai moi-même réagi sur le sujet hier, ici :

    http://www.plugngeek.net/blogging-piratage-et-marketing-douteux

  6. Fabien says:

    Pour ma part je viens d’entamer une pause professionnelle (de mon vrai boulot) pour me consacrer à des money sites plus ou moins auto-gérés.

    Je pense que générer des revenus passifs (ou presque) en peu de temps avec un site tout frais est carrément possible. Par contre apprendre comment le faire via une “simple” formation est illusoire.
    En 3 ans j’ai du cumuler plus de 6000 heures de boulot et construit de très solides compétences en SEO, éditorialisation, linkbaiting et j’en passe…

    Je devrais peut-être vendre des formations finalement ?

  7. Bonjour Thierry,

    Je m’étais moi aussi posé la question croisant les expériences et cela avait donné naissance à un article très détaillé :

    http://www.objectifsliberte.fr/un-smic-avec-son-blog-possible-ou-pas.html

    Ton expérience ne fait que confirmer les miennes, à savoir du temps et de la sueur.

    Gilles

  8. Logiquement, non, puisque tu viens de dire toi-même que “apprendre comment le faire via une « simple » formation est illusoire”…

Trackbacks/Pingbacks

  1. L'ETHIQUE DU BLOGUEUR | Astuces voyage | voyage sur mesure | Voyage For Ever - [...] blog pouvait facilement devenir une machine à cash sans effort. Lisez bien ces billets de Thierry Roget et Korben…
Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost