Comment configurer un blogue sur cloudflare

Comment configurer un blogue sur cloudflare

Un des conseils donnés en terme d’optimisation d’un blogue ou d’un site est sa performance en vitesse de téléchargement et en  disponibilité (temps de panne) . C’est un conseil que je donne, mais franchement, c’est un conseil vraiment bateau du fait que je ne me le suis pas appliqué à moi-même ou disons que je commence à peine à me pencher sur le problème.

Si vous venez sur ce blogue régulièrement, vous avez dû remarquer qu’il est  parfois d’une lenteur excessive. Le fautif c’est mon hébergeur Dreamhost qui n’est pas à la hauteur.



Un site non performant se traduit  par :

  • Une fuite des visiteurs, (taux de rebond important).
  • Une sanction éventuelle des moteurs de recherche (un des nombreux critères pour classifier un site dans un moteur de recherche).
  • Et pour un blogueur qui donne des conseils sur l’art de blogueur: une remise en cause du bien fondé de ses conseils!

J’ai donc commencé à me pencher sur le problème de performance de mes blogues. Heureusement que roget.biz est hébergé chez bluehost*  qui me donne toute satisfaction. Il y a quelques temps, j’ai parlé de cloudlfare où  je disais avoir  migré mon blogue 01photo.org sur ce service gratuit.

Pour ceux qui ne connaissent pas cloudlfare : C’est un service qui met en cache l’ensemble du contenu d’un site sur différents serveurs distribués dans le monde. C’est donc censé réduire les temps d’accès et surtout d’éviter une panne complète du site même si le serveur d’origine est en panne. Il est dit aussi, que cloudflare améliorer la sécurité et réduit le nombre de spams dans les commentaires.

Malheureusement, quand j’ai parlé de Cloudlfare  j’avais oublié de configurer les DNS sur l’hébergeur d’origine et ça n’a pas bien marché. J’ai donc corrigé le tir la semaine dernière.  En fait tout ça est un peu technique et j’imagine que beaucoup de blogueurs non techniciens vont être un peu dérouté comme je l’ai été au début.

Je vais essayer d’éxpliquer le mode opératoire de migration d’un blogue sur cloudflare. En fait le terme migration est érroné, on pourrait plutôt dire duplication.

Mode opératoire Cloudflare

  • Créer un compte sur cloudflare : https://fr.cloudflare.com, vous aurez le plaisir de voir que le site est partiellement traduit en français.
  • Ajouter un nom de domaine :
  • Vous aurez un message du type “scanning your records” pendant quelques secondes.

  •  Puis une fois la tâche terminée vous aurez un message du type “Contine Setup”: Jusqu’à maintenant rien n’a encore été fait. : continuer en appuyant sur “Continue Setup”.

  • Normalement vous êtes  sur la page  https://fr.cloudflare.com/your-websites-step2 en bas de la page cliquez  sur ” j’ai ajouté tous les documents manquants”.   Dans mon cas, je n’ai rien ajouté du tout, j’ai simplement dit que j’avais ajouté tous les document manquant (ce qui est peut-être une erreur, mais je suis incapable tehcniquement de tout comprendre.
  • Choisissez le plan gratuit, et cliquez sur Continuer

  •   La dernière étape une fois que vous avez appuyé sur continuer. Vous allez trouer les adresses des  names server (Serveux de nom)  à modifier chez votre hébergeur.

  • Chez votre hébergeur vous allez fouiller dans les configurations pour trouver une zone de type “manage DNS” ou “Domain name”. Dans mon cas il est bien spécifié que cette zone est pour utilisateur avancé. En effet changer un nameserver n’est pas anodin et peut planter votre blogue.  Vous devriez avoir une zone à peu près similaire à la capture d’écran qui suit.

  • quand vous changez les nameserveur, vous devriez avoir un nouveau nom de serveur qui ressemble à la copie d’écran qui suit. 

Une fois l’affaire terminée, il va falloir environ 24 heures pour que l’information soit diffusée dans le monde, vous allez donc voir peut-être votre site en carafe pendant cette période. Cela dit, ce sont les premières heures les plus critiques. La propagation de l’information est très rapide. Au grand mot, 2 heures vont suffire pour informer 80% des serveurs dans le monde (mon estimation personnelle).

Normalement vous allez recevoir deux mails :

  • Un mail de la part de votre hébergeur: expliquant que votre who is a changé : “Your modification of WHOIS data (contact info and/or nameservers) of 01langue.org  has been processed
  • Un mail de la part de cloudflare expliquant que votre DNS a bien été modifié.

Notes importantes :

  • J’ai fait cette manipulation, car mon hébergeur est en partenariat avec cloudflare et m’a recommandé de faire cette migration.
  • Je ne garantie pas que vous allez pouvoir faire la migration avec ce mode d’emploi. J’ai écrit ce billet à titre indicatif. Ce sont les étapes que j’ai fait sur mon propre blogue qui a bien été migré sans problème.
  • Si vous n’êtes pas trop sûr de vous, adressez-vous à un spécialiste. Cela dit, rien de tel que de mettre les mains dans le cambouis, car ce n’est pas si compliqué que ça, une fois qu’on a fait la manipulation.
  • Ne passez pas au mode payant sur cloudflare avant d’être convaincu que le jeu en vaut la chandelle.
  • Examinez bien les effets positifs (ou négatifs) d’une telle migration (Disponibilité du site, Vitesse de téléchargement) .
 En espérant donc que votre hébergeur propose la solution avec cloudflare. Pour les experts, si votre hébergeur ne propose pas l’option, il est toujours possible de faire la manipulation.

* lien affilié

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

3 Responses to “Comment configurer un blogue sur cloudflare”

  1. JC says:

    Je m’aperçois qu’il y a beaucoup d’engouement pour CloudFlare, mais personnellement j’ai du mal à y passer pour différentes raisons :

    – chaque requête transite par eux
    – ils peuvent absolument tout loguer
    – ils peuvent injecter le code qui leur plaît (ok, c’est pas conseillé)
    – Si Cloudflare tombe, tout tombe et devient inaccessible
    – Si Clouflare est piraté, quelles informations seront disponibles ?

    Je sais que je suis parano hein, mais voilà… j’hésite !

  2. Fabien says:

    Tous mes sites sont sur Cloudflare et je ne le regrette pas.
    Un seul bémol toutefois : impossible de tracker les liens sous Google Analytics (le tracking visite fonctionne très bien par contre).
    Je pose le tracker en local sur mon blog, car en passant par la solution intégrée Cloudflare j’ai peur que ne soient aussi comptabilisée mes propres visites de webmaster trèèèèèèèèèès nombreuses 😉

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost