Ce que je pense du hotlinking et ma solution

Ce que je pense du hotlinking et ma solution

J’ai parlé récemment de duplicate content (contenu copié sur un autre blogue) et le hotlinking est son petit cousin. Voilà ce que dit wikipedia



Le direct linking ou hotlinking consiste à utiliser l’adresse d’un fichier publié sur un site Web, le plus souvent une image, pour l’afficher sur un autre site, sur un blog, dans un forum, etc.

Voilà l’internaute débutant qui trouve une photo sympa sur votre blogue et il va copier le code html de votre photo, ce qui fait que la photo ne sera pas hébergée sur son blogue mais sur votre blogue. Il va donc utiliser la bande passante et le CPU de votre serveur. C’est un espèce de cyber squatte et ce n’est pas éthique.

Comment détecter le hotlinking

Généralement quand un blogueur copie votre prose, il copie l’image avec. Dans ce cas, il est facile d’aller sur le site du copieur et faire un clic droit sur la photo pour voir l’url de l’image et conférer que l’image est bien hébergée sur votre blogue.

brasil

Si le blogueur a seulement copié l’image

Il est carrément impossible de détecter le hotlining. Vous pouvez cependant utiliser un service comme tineye.com qui permet de voir si votre photo est dupliquée ailleurs. Gros travail de fond où vous allez perdre un temps fou pour pas grand chose.

Les solutions

.htaccess

Modifier votre fichier .htaccess à la racine de votre blogue et consultez ce bon tutoriel sur:

quick-tutoriel.com/hotlink-proteger-vos-images-sous-wordpress

Pour cela il faudra quand même être un peu webmaster et maîtriser un peu ftp et ne pas avoir peur de copier du code dans ce fichier très stratégique. Ce n’est tout de même pas très très compliqué.

Sur roget.biz j’ai effectué ce changement en 2009. Mais il a fallu que j’ajoute plein d’exceptions et certains internaute se sont plaint qu’ils ne voyaient plus les images dans leur lecteur rss.

Hébergement chez google : picassa

Finalement, j’ai opté en phase deux, d’héberger mes photos sur picassa.  Picassa est le site qui héberge vos images sur blogger et vous avez le droit à 1Goctet de photo gratuit, ce qui est largement suffisant pour héberger des photos qui ne font jamais plus de 600 pixels  de large et que je compresse en JPG à 70% .  pour un moyenne de 40koctets ça fait 25000 images! Sans compter qu’au delà de 1 go, vous pouvez passer à 20 Go pour 5 dollars par an, ce n’est pas très cher.

J’ai opté pour cette solution pour également soulager la charge de mon hébergeur et éviter de payer un hébergement plus cher. Cela permet également d’optimiser la vitesse de téléchargement de mes images

Watermarquez ou tatouez vos photos

watermarquer une photo c’est juste mettre un texte quelque part sur chaque photo.  Si vous voulez vous faire un peu de pub, vous pouvez toujours mettre sur votre photo le lien de votre blogue. En cas de hotlinking ça vous fera un peu de publicité. Personnellement je le fais de temps en temps, mais insérer du watermark sur une photo ça prend également du temps pour peu de résultat.

Changez l’adresse de votre image et remplacer la vielle image par une autre

L’auteur du hotlinking aura sur son site une autre image que celle qui correspond à son article. Cela na va pas  peut-être pas soulager votre serveur, mais vous pouvez mettre une autre image comme celle ci.

Ma solution conseillée

Parmi ces quatre solutions j’ai opté l‘hébergement chez PICASSA, ainsi je ne me perds pas de temps du tout à me tracasser avec le hotlinking.  Il faudra toutefois trouver un hébergeur solide qui ne va pas faire faillite dans les années à venir sinon adieu vos photos! C’est pour cela que j’ai choisi google qui ne risque pas de se casser la figure du jour au lendemain.

Nota: le hotlinking peut être pratiqué sur tout type de fichier, pas forcément sur les images. Pour des vidéos ou des fichiers audio, les conséquences peuvent être plus desastreuses, il faudra bien réfléchir à un moyen externe d’héberger vos fichiers sur des hébergeurs spécialisés. Mettre du multimédia sur un blogue est de plus en plus commun!

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

6 Responses to “Ce que je pense du hotlinking et ma solution”

  1. LaBoiteVerte says:

    Pour wordpress y’a aussi cet excellent plugin qui marche super bien : http://wordpress.org/extend/plugins/pictpocket/ , en plus il permet de voir tous les cas de hotlink pour décider individuellement si c’est pas grave ou si on veut le bloquer 🙂

    • marothro says:

      merci pour l’information, maintenant il faut voir si le plugin lui même ne surcharge pas plus le serveur que le propre hotlinking.

  2. C’est marrant parce que le tuto que tu cites il provient de chez moi, et notamment l’image dont il s’est largement inspiré (faute d’orthographe comprises).

    J’ai jamais rien dit parce que je m’en tape mais bon …

    Sinon bon billet, bravo.

  3. La solution que tu as choisit (l’hébergement des images sur un autre serveur) n’est-elle pas trop lourde à gérer ? L’ajout de photo dans les articles avec wordpress est quand même super simple. J’ai l’impression que ta solution ajoute pas mal de boulot.

    • marothro says:

      antoine, oui c’est un peu lourd, mais avec un peu de pratique, ça va, je passe pas blogger pour intégrer les photos, et ensuite copié collé.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les articles remarquables de la semaine n°1 | Quentin Zone - [...] – Ce que je pense du hotlinking et ma solution No Related [...]
Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost