Blogueur: job idéal! vrai mais…

Si vous voyiez ce genre de petite annonce dans un journal vous vous diriez tout de suite : c’est un arnaque

  • Vous travaillez quand vous voulez ,
  • vous n’avez pas de client ,
  • vous n’avez pas de fournisseur,
  • vous n’avez pas de délai de livraison à respecter,
  • vous n’avez pas besoin d’investissement initial pour commencer,
  • vous n’avez pas besoin d’émettre de facture pour vous faire payer (la plupart du temps),
  • vous n’avez pas besoin d’avoir de CV ni de diplôme,
  • vous n’avez pas besoin de passer un examen ni de vous faire évaluer par un DRH,
  • vous commencez à votre rythme et sans contrainte,
  • vous n’avez pas de patron à part peut-être bon patron pour corriger vos fautes d’orthographe,
  • vous ne devez que faire ce que vous aimez ou plutôt de parler de ce que vous aimez,
  • vous êtes payé pour apprendre,
  • vous pouvez travailler où bon vous semble,
  • votre tenue vestimentaire n’est pas imposé, vous pouvez travailer en short et en tongue,
  • vous n’avez pas besoin de parler la langue locale du pays où vous travaillez,
  • vous pouvez écouter la radio et fumer dans votre bureau si ça vous chante,

Alors où est le piège? Toute personne ayant l’assurance que ce genre de petite annonce n’est pas une arnaque répondrait immédiatement, mais ou donc est le hic?



  • Vous travaillez quand vous voulez (il faut donc avoir une sacré discipline),
  • vous n’avez pas de client (vous avez tout de même des visiteurs qui vont vous juger),
  • vous n’avez pas de fournisseur (il faudra tout de même payer quelques services),
  • vous n’avez pas de délai de livraison à respecter (vos visiteurs vont s’impatienter),
  • vous n’avez pas besoin d’investissement initial pour commencer (un nom de domaine tout de même),
  • vous n’avez pas besoin d’émettre de facture pour vous faire payer (oui mais un jour vous passerez par là),
  • vous n’avez pas besoin d’avoir de CV ni de diplôme (vrai, mais il faut tout de même savoir de quoi on parle),
  • vous n’avez pas besoin de passer un examen ni de vous faire évaluer par un DRH (seul google et les visiteurs vous jugeront, et c’est peut-être pire qu’un DRH),
  • vous commencez à votre rythme et sans contrainte (vous êtes mal barré si vous écrivez peu),
  • vous n’avez pas de patron à part peut-être bon patron pour corriger vos fautes d’orthographe (encore une fois le patron c’est google et les lecteurs),
  • vous ne devez que faire ce que vous aimez ou plutôt de parler de ce que vous aimez (vrai),
  • vous êtes payé pour apprendre (vrai et c’est tant mieux),
  • vous pouvez travailler où bon vous semble (vrai et c’est top, mais il faut tout de même avoir une bonne connexion internet),
  • votre tenue vestimentaire n’est pas imposé, vous pouvez travailer en short et en tongue (vrai),
  • vous n’avez pas besoin de parler la langue locale du pays où vous travaillez (ça c’est pour les blogueurs qui voudraient bloguer sous les tropiques comme moi),
  • vous pouvez écouter la radio et fumer dans votre bureau si ça vous chante (vrai de chez vrai à condition de ne pas perdre la concentration,

Ceci est un petit clin d’oeil à ma fille qui vient de m’énumérer une partie des avantages qu’on a à bloguer.

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

7 Responses to “Blogueur: job idéal! vrai mais…”

  1. Trouve Tout says:

    Que la vie peut être belle si chacun pouvait gagner sa vie de cette maniéré c’est le paradis: ne pas avoir de patron qui donne des ordres, ne pas être obligé de se pointer à une heure précise au bureau, ne pas être blâmé pour une baisse de rendement ahhhhhh j’en rêve!!!!!!

  2. Reste un dernier point : Tu dois réussir à dégager du cash de ton activité si tu veux continuer, c’est là le nerf de la guerre du blogueur pro. Et derrière bien sûr réussir à assumer les frais de la vie courante.
    … En même temps Thierry, as tu vraiment besoin de bloguer pour vivre ?

    • marothro says:

      bonne question! Mais je vais la retourner, j’ai besoin de vivre pour bloguer! En plus c’est un challenge personnel que je me donne. Mais ma réponse n’est pas bonne, je crois que quelque part je suis un peu tordu!

  3. sylvie says:

    Bloguer est un métier en or ! Mais comme le dit Simon, pour être considéré comme un métier, bloguer doit rapporté de quoi en vivre. Certains y parviennent très bien… La route est longue, trop longue pour certains, épuisante pour d’autres… Irréaliste enfin poru beaucoup !
    Perso, je n’en vois que les cotés positifs … Surtout être LIBRE de vivre et travailler de n’importe où ! car finalement, tous ces autres avantages, on peu les trouver simplement en télétravaillant pour son patron ! Mais créer sa web entreprise, la gérer où et quand bon nous semble, c’est le summum de la liberté, pour moi 🙂

    • fabrice says:

      Bloguer présente aussi des inconvénients, comme tout dans la vie.

      Pour moi, le principal, c’est le manque de contacts humains réels. Quand tu blogues, beaucoup, tu vois pas grand monde.
      Ensuite, il y a des métiers qui ont plus de sens et qui apporte plus à la société je trouve.

      Voilà, c’était pour équilibrer un peu!

  4. Rhaa, coiffé sur le poteau, je voulais écrire un article de ce style.
    Beaucoup de gens, surtout les néophytes, pensent que bloguer = la réussite immédiate et monétaire !
    En fait, cela demande énormément de temps et de connaissance avant de gagner de l’argent, et surtout, d’être une temps soi peu indépendant.
    Merci pour cette piqûre de rappelle.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Expatriation : les avantages avec le web2.0 - [...] commun) l’activité de blogging est donc le graal  pour moi, voyez donc les arguments sur 1blogue.net.  Ok je rate des…
Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost