Bloguer pro, nécessite un gros travail : 30 mois d’efforts pour enfin gagner le smic

Depuis que je blogue, fin mai 2008, j’ai du gagner (brut) quelque chose comme 17 000 Euros. Ce qui n’est pas une petite somme, mais je voudrais par ce billet refaire un récapitulatif sérieux. Ainsi pour ceux qui veulent se lancer dans le blogging et gagner quelques Euros voire se payer leur 14 ième mois, voire bien plus, mon expérience pourrait servir de référence.

Voilà mes gains bruts depuis mes débuts

  • 12800 Euros cette année 2010  (10 mois 1/2)
  • 3500 €uros en 2009 (12 mois)
  • 700 Euros en 2008 ( 6 mois
  • 566 € par mois depuis le début
  • 1219 € par mois cette année : le smic?
  • surement 1800 € ce mois.

Si cette année est un bon cru, c’est le résultat d’un gros travail. Non ce n’est pas simple car gagner cette somme a nécessité quelques milliers  d’heures de travail, alors je vous explique un peu comment on compte vraiment ce qu’ ‘est de gagner de l’argent avec son blogue



Pour l’exercice je vais partir de

  • roget.biz :  2179 articles,
  • apprendreunelangue.blogspot.com 232 articles
  • 1blogue.net 60 articles
  • 1sens.net 40 articles
  • …/…
  • Je ne compte pas les articles sur adoptionactu.com, car se sont des copié collé de presse, sans vraiment de plus value. Cela dit, ça prend un petit temps aussi!

    6,6 € par billet

    Ce qui correspond à 2500 billets et donc un revenu par billet :  6,8 Euros

    4,5 € de l’heure

    Je pars du principe que je mets 1 heure  30 en moyenne pour écrire un billet (tout compris) ce qui me fait un revenu brut  horaire de 4,5 €,

    29 heures de travail par semaine

    2500 billets à 1: 30 par billet représente :  3750 heures de travail, soit 125 heures par mois et 28 heures de travail par semaine.  Et si c’était deux heures par billet, ce serait 38 heures par semaine. (non ça doit se situer plutôt à 28 heures)

    Du brut au net retirer 10% à 30%

    N’oublions pas qu’il faut retirer des frais avec les gains bruts. Il faut défalquer, les frais internet, le coût des ordinateurs, les impôts, les frais d’hébergement, les taux de change, les frais bancaires……

    Quand on aime on ne compte pas

    Même si je compte, j’aime.  Il m’aurait êté IMPOSSIBLE de tenir la route sans avoir envie d’écrire tous les jours. Mais comme je suis du genre à aimer ce que je fais car la vie est trop courte, je peux dire quand même que compter est secondaire, mais si je n’avais pas gagné autant d’argent maintenant, j’aurais peut-être moins écrit.  Disons que ce qui me motive est l’argent et le plaisir de partager. C’est 50/50.

    J’ai commencé pratiquement de zéro

    Même si j’ai toujours aimé écrire, je ne connaissais rien des techniques de monétisation et de emarketing. Il est clair que si j’avais eu une formation initiale, j’aurais peut-être pu booster mes gains. Exemple : si j’avais pu lire 1blogue.net j’aurais carrément était plus performant

    Si je m’arrête ça continue

    La roue d’inertie du blogue permet de dire sans trop de mal, que ce qu’on a gagné avant, on va le gagner après. Il faut donc penser que tout gain est doublé quand on blogue. Cela devient plus prometteur!

    Rien n’est gagné d’avance

    Notre hyper dépendance à google est une épée de Damoclès ou notre talon d’Achille. Même si on monétise notre blogue sans Adsense, nos revenus sont générés par les visites issue de  google principalement. Cela veut dire qu’un danger permanent nous guette.

    Mécaniquement on gagne

    Si bloguer n’est pas dû  à tout le monde (heureusement), il me semble que bloguer sur une longue durée porte automatiquement ses fruits. Il faut cependant bien comprendre que certains sujets ne sont absolument peu porteur (comme le social).

    ---------------------------------------------




    Delicious Bookmarquer sur Delicious
    Ecrit par Thierry Roget

    22 Responses to “Bloguer pro, nécessite un gros travail : 30 mois d’efforts pour enfin gagner le smic”

    1. See Mee says:

      Hé bien, les profits économiques sont très loin de l’investissement ! A croire que vous y trouvez aussi des gains non-monétaires. 😉
      Mais vous ne dites pas s’il y a des effets induits autour de cette activité, qui seraient eux plus lucratifs (publier des articles payants ailleurs, faire des conférences, de la formation, déboucher sur des opportunités d’affaires ?
      Autre question indiscrète : pour quelle solution avez-vous opté pour déclarer ces revenus ?

      • marothro says:

        see mee, merci pour ton commentaire. Mon cas est un peu spécial, car j’habite au Brésil, il est donc difficile pour moi de tirer un profits annexes directement liés à mes blogues. Si j’habitais en France, je pense que je pourrais gagner deux fois plus par les effets induits. Cela dit même à partir du Brésil, je pourrais y songer, avec de la téléconférence, formation à distance, e-marketing, pourquoi pas mais ça me ferait moins de temps libre, alors pour l’instant je préfère me concentrer à bloguer. D’ailleurs je ne fais plus que cela maintenant,
        Pour les revenus, étant au Brésil, je déclare mes revenus comme un salaire perçu à l’étranger. Il y a une case spécialement faite pour cela dans la déclaration.

    2. Seb says:

      encore une fois la preuve que la persévérance est la meilleure arme du blogueur, l’inertie permet d’un blog permet également de souffler un peu de temps à autres. Tu comptes quoi dans ton résultat de 1H30 par billet? Le temps de rédaction ou le temps de rédaction, relecture, recherche etc?
      Galactic Sud

    3. marothro says:

      Seb, je compte tout dans 1:30 par billet. Maintenant c’est simple à calculer, 20 billets par semaine : 30 heures de boulot

      Je pense qu’au début ça tournait plutôt à 2 heures par billet.

    4. Seb says:

      Qu’est ce que tu utilises comme technique de promotion ou qu’as tu utilisé pour faire venir le trafic? (enfin si c’est pas indiscret )

    5. marothro says:

      Seb, j’en parle ici même dans ce blogue. et je continuerai à en parler ici,
      stay tuned !

    6. FduM says:

      Bravo pour ce bilan positif mais qui, comme tu le montre mérite beaucoup de travail et de persévérance.

      Au niveau des revenus, comment cela se répartit: en fonction des blogs et en fonction des régies ?

      Il me semble que tu avais déja écris un article sur le sujet.

      Merci

      • marothro says:

        Fdum principalement adsense en premier et linklift en deuxième, viennent les vidéos et quelques trucs d’affiliation, j’essaye d’en parler tous les mois, mais ça se répète souvent !

    7. Cédric says:

      Voilà un magnifique retour d’expérience ! Je suis totalement d’accord sur les points que tu abordes (surtout à propos de l’épée de Damoclès !).
      Félicitation, cet article ne manquera pas d’en faire jalouser plus d’un !

    8. marothro says:

      Cédric, c’est bien, j’annonce que je gagne le smic et je vais faire des jaloux? 😉

    9. fabrice says:

      Super ce retour!
      Cela démontre que la passion est nécessaire car au niveau du salaire horaire…Et puis ton salaire est à partir de 4 blogs tout de même.
      En tout cas, je pense que c’est une bonne perf en 2.5 ans et en partant de zéro connaissances!

    10. Thomas says:

      Joli parcours, même si ça démontre bien qu’il faut beaucoup de travail avant de vraiment avoir une indépendance financière avec le blogging. Et en plus, notre fréquentation (~80% perso) dépend souvent du dieu Google.

      • marothro says:

        Thomas j’espère par ce temoignage être assez claire pour dire que ce n’est pas facile contrairement à certain sites qui disent le contraire.

    11. Amine says:

      Bonjour,

      Vous avez parlé avec see mee de déclaration d’impôts de vos revenus générés via internet (blog). J’aimerai savoir si, à supposé, que je parviens à faire de l’argent, et dans le meilleur des monde à en faire beaucoup, est-ce que je devrai déclarer ce que je pourrai gagner (si je me lançe)? Et si oui, est-ce que l’état prélèverait une partie de mes gains (éventuellement) gagnés? Enfin, est-ce que déclarer les revenus (en France toujours) priveraient de certains droits sociaux?

      Je suis très intéressé par les moyens de gagner de l’argent grâce à internet, en partant de rien, sans avoir quelques choses à vendre donc je me documente. Je suis sans activités professionnelle, beaucoup de difficultés à trouver un emploi stable alors presque par désespoir je compte me rabattre sur internet pour essayer de gagner de l’argent et survivre…D’autant que je traverse un grand désert en ce moment : je suis endetté jusqu’au cou et j’ai même du mal à payer mes loyers.

      • marothro says:

        Amine, je pense que la première phase est de gagner de l’argent, ensuite pour ce qui est de déclarer ses revenus au fisc, il suffit de prendre un rendez-vous au centre des impôts, ils se feront un plaisir de vous guider. J’aimerais pouvoir faire un billet sur le sujet, mais ça va prendre un peu de temps, sachant que je ne suis pas un spécialiste du domaine.

    12. Christian says:

      Merci, ce n’est pas courant quelqu’un qui annonce ces gains gagnés grâce à son ou ses blogs. Ca relativise beaucoup de choses qu’on entend à droite et à gauche sur le web. ca monte aussi qu’il faut passer de nombreuses heures à écrire et que si on aime pas ça ce n’est même pas le peine de penser faire de l’argent avec un blog.
      Même si le salaire mensuel n’est pas aussi élévé que ce qu’on voudrait au début, l’intérêt de gagner sa vie en étant blogeur c’est d’être libre, de travailler comme on veut et quand on veut. Et ça ca change tout.

      • marothro says:

        @christian, merci pour ton commentaire, effectivement ce n’est pas facile et pas gagné d’avance. Cela dit il y a également des gens qui sont plus douées que moi pour gagner plus en travaillant moins! Mais je dois être dans une bonne moyenne. La liberté est un élément essentiel! mais il faut aimer écrire!

    13. Patience + Persévérance = Récompenses. Il est clair que tu as abattu un travail de titan en 30 mois et tu peux en être fier.

      Tes blog sont vraiment sympa et j’espère que ça continuera pour toi 🙂

    14. Trouve Tout says:

      bravo!!!!c’est du bon boulot et c’est encourageant mais malheureusement en etant en Tunisie je ne pourrai pas faire grand chose avec mon blog ni gagner de l’argent. j’éspére qu’un jour le monde deviendra un seul marché

    15. Eric says:

      Bonjour Roger!
      je suis entrain de travailler sur un projet de site et je recherche comme tout le monde des infos sur les possibilités de gains. Je vous voulais simplement te remercier pour tes éclairages et tes conseils, qui me semble réalistes et objectifs, en plus d’être très détaillés!
      Où en es-tu aujourd’hui? Ton affaire s’est encore un peu développée? Je te le souhaite en tout cas.

      • Thierry says:

        Eric, ça va faire l’objet de mon prochain article . merci pour ton commentaire.

    16. Eric says:

      Merci pour ta réponse rapide, et désolé pour mon erreur avec ton prénom, qui est Thierry et non Roger!

    Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost