Baisse de trafic généralisée sur les blogues : c’est quoi l’avenir

Il y a quelques jours, j’ai posté sur roget.biz un article intitulé  La grande claque générale sur les blogues high tech : GROSSE BAISSE DE TRAFIC. S’en est suivi un débat par commentaires interposés où chacun apporte sa brique. Franchement c’est la grande claque et je suis directement impacté, car globalement, je tourne maintenant à 5000 pages vues par jour (tout blogue confondu) contre une moyenne de 13000 pages vues dans l’année 2012, soit une baisse de trafic de plus de 60%.

La baisse de trafic est expliquée par la dernière mise à jour de l’algorithme de google qui a eu lieu courant avril (je crois). Ce n’est pas plus compliqué que ça! Si l’année dernière nous avions profité d’une mise à jour favorable aux blogues, aujourd’hui c’est la claque inverse. L’effet de pendule bien classique dans tous les phénomènes vibratoires. Il faut donc attendre la prochaine vibration qui va arriver à la prochaine mise à jour google appelé  Pinguin 2.0



Dans sa dernière vidéo de Matt Cutt, en date du 13 mai, il nous annonce une idée des changements à venir. :

  • Google continue à affirmer qu’il travaille sur le meilleur algorithme possible  pour mettre en valeur , le meilleur contenu possible. Ça c’est pour l’introduction et ça n’est pas nouveau.  Donc plus on parle de votre blogue, plus vous allez être reconnu par google. Mon avis: dur dur  pour les débutants. 
  • Sachez que de toute façon, les secrets sont bien gardés et que Google ne dévoilera pas ses secrets, il faudra les deviner et surtout les mesurer nous-mêmes. Ce qu’affirme Matt Cutt peut changer. Mon avis : ce n’est pas forcément Matt Cutt qui décide, car c’est ultra stratégique  et cela doit se passer tout en haut de l’échelle décisionnelle chez Google.
  • La dernière de l’algorithme de google lancée en avril, visait à supprimer les sites qui pratiquent le black-hat. Mon avis: l’algo a compris que les blogues faisaient partie de cette catégorie.
  • La prochaine version est un peu plus complète  et va donc analyse en profondeur les sites. Conclusion  la dernière version était complètement boguée. 
  • Les blogues qui pratiquent  le billet sponso sans mentionner que c’est sponso et surtout en ne mettant pas la balise “nofollow” seront encore plus pénalisés. Mon avis: ne prenez pas google pour un imbécile. 
  • Les recherches (query) du type site adultes ou finances seront scrutée avec plus d’attention dans les résultats de recherche. Mon avis : Impact pour les blogues?  Aucun, car ces mots clés sont tellement prisés qu’il sera de toute façon difficile d’avoir un lien de  blogue arriver au top des résultats de recherche avec ce genre de requête.
  • Analyse  en amonts des liens. On sait que le plus gros poids en matière de seo, c’est le lien qui pointe vers un autre site. Cette analyse “uplink” va être encore plus scruté : mon avis : Franchement c’est le nerf de la guerre, ce que ça veut dire, c’est plutôt que la dernière mise à jour n’était pas vraiment efficace. il s’agit donc d’un retour en arrière. Cela aura un impact favorable pour les blogues.
  • Meilleure détection des sites qui sont hackés ou infectés Mon avis : C’est une bonne nouvelle, car même si on fait attention, on peut courir le risque d’avoir notre blogue hacké. Google va le détecter et nous avertir via google webmaster tool pour qu’on prenne les mesures nécessaires pour corriger le tir. : Impact : même si mes blogues n’ont jamais été hacké, c’est une bonne nouvelle.
  • Un peu plus d’autorité, si vous êtes considéré “compétant dans un domaine”, vous allez être propulsé au top. Mon avis : dur dur pour les débutants. Dur dur, si votre autorité est mal jugée par google. De plus, je me demande comment on juge l’autorité d’un auteur.
  • Les sites qui sont dans la zone grise vont être considérés un peu plus : Mon avis  personnellement je ne sais pas ce qu’est un site dans la zone grise. Il se peut que ce soit un bon signe pour un blogueur débutant qui n’est pas connu, qui n’ a aucune autorité. En effet ce n’est pas parce qu’il n’est pas connu que ses articles ne sont pas de bonne qualité. Alors, google va lui donner une chance. (ce n’est que mon interprétation).
  • Vous n’allez plus apparaître plusieurs fois sur la première page google. Mon avis : j’ai déjà vu mon blogue apparaître sur la ligne 1, 2 et 3 pour une requête donnée. Et bien, c’est fini et j’avoue que j’ai exploité ce filon depuis longtemps, je suis sûr que pour moi, cela a eu un impact négatif sur mon référencement. Cela dit, l’effet peut-être inverse et faire passer un résultat de requête qui était en position 3 à la position 2.
  • Plus d’information via google webmaster tool. Mon avis : est bien c’est une bonne nouvelle.

Conclusion : 

  • C’est google le maître, on ne peut rien faire sinon suivre les règles qu’il nous impose. Heureusement que les règles sont des règles de bon sens et que si on blogue honnêtement sur le long terme, ça ne peut que payer.
  • Attendons nous à des fluctuations de trafic régulières : positives ou négatives.
  • Certains blogueurs vont abandonner leur activité. Et oui, c’est la triste réalité, franchement passer des heures à bloguer pour ne gagner que des clopinettes, il y a de quoi se décourager.  Même si on ‘aime partager, il faut aussi remplir le caddy de course. Il faut donc avoir les reins solides pour passer ce cap difficile.
  • Personnellement, j’envisage de passer à autre chose.

Lire d’autre avis chez :

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

16 Responses to “Baisse de trafic généralisée sur les blogues : c’est quoi l’avenir”

  1. Quentin says:

    Salut,
    Je suis tout a fait d’accord avec toi quand tu dis qu’il va y avoir une hécatombe chez les blogueurs et qu’ils vont se tourner vers d’autres activités. Cela fait de très nombreux mois que je suis régulièrement toute sorte de blogs sur le net et je peux dire que chaque mois j’en vois disparaitre de nouveau, des dizaines et des dizaines au final qui ont soit arrêté de publier soit qui ont supprimé définitivement leur blog. J’en conclue que l’avenir ne s’annonce pas forcément très rose…

    • Thierry says:

      Triste réalité. Seul vont rester les blogues qui se foutent complètement de la monétisation et du trafic et ceux qui vont résister. Au milieu c’est un espace perdu.

  2. LaurentB says:

    Cela peut paraître contradictoire, car je suis référenceur, mais je travaille depuis 2009 à ne plus être dépendant de Google. Mon trafic le prouve, puisque le réf nat ne constitue qu’environ 1/3 du camembert. D’ailleurs, j’essaye de constituer un camembert en 3 tiers entre réf nat, referers et visites direct.
    La preuve (et ça ne date pas d’hier) http://twitpic.com/2busiq

    • Thierry says:

      effectivement trafic équilibré, ce qui n’est pas mon cas du tout, mois c’est du style 80% google. hum! d’où la méga claque.

    • Nicolas says:

      C’est clair que c’est le rêve, ne pas mettre ses oeufs dans le même panier. Mais pas donné à tout le monde, surtout sur un “petit” blog qui a peu d’influence, dur d’avoir 1/3 des visites referal. Les Twitter et autres Facebook peuvent aider au traffic viral mais c’est la jungle là aussi. Perso je suis encore trop dépendant du big G avec 80% de visites environ !

      • Thierry says:

        @nicolas tu n’as pas que ton blogue pour vivre, dont tu ne mets pas les oeufs dans le même panier : cqfd

  3. Denis says:

    Je t’ai répondu au travers d’un article. Je crois qu’il y a un problème de thermomètre !!!

    • Thierry says:

      @denis un joli contre exemple! de plus alexa disant le contraire, ça fait réfléchir!

  4. Salut Thierry,
    Je dois dire que, personnnellement, j’ai été plutôt favorisé par le nouvel algo Google d’avril. Je suis en ce moment à +20% de visites quotidiennes (celle-ci étant très inférieures à un blog comme le tien). Comme tu le dis, tout ça ‘set pas durable..
    C’est dommage d’abandonner l’idée de bloguer? Tu voudrais t’orienter vers quelle activité? le Conseil?
    @+

    • Thierry says:

      @alex pour l’instant la décision n’est pas prise, il semble tout de même que je continuerai à bloguer à jamais, mais j’envisage une reconversion dans la photo et de devenir agent immobilier, et puis l’aspect monter mon école de langue, me turlupine…

  5. Yvan says:

    Que de mauvaises nouvelles quand on lance un nouveau blog.

    J’ai ressenti également une baisse de trafic dernièrement sur un de mes blogs… du jour au lendemain. Avec 60% de trafic lié à Google sur les 6 derniers mois… j’ai de quoi m’inquiéter.

  6. Waff ! says:

    “Un peu plus d’autorité, si vous êtes considéré « compétant dans un domaine », vous allez être propulsé au top. Mon avis : dur dur pour les débutants. Dur dur, si votre autorité est mal jugée par google. De plus, je me demande comment on juge l’autorité d’un auteur.”

    Justement j’expérimente ceci actuellement. Voir si un blog en tant que débutant pourrait être propulsé “naturellement”. Je scrute les résultats…

    • Thierry says:

      Walf doit y avoir un truc, pour les débutants.
      Côté autorité : dans mon cas, j’ai dû être mal jugé !
      merci pour la adense !

      • Waff ! says:

        Mais de rien pour adense 😉

        Concernant l’autorité, je pense qu’un test à faire serait de faire baisser le contenu d’advertising. C’est un vecteur monétisant, mais est ce qu’au final, l’autorité ne considerait elle pas ca comme une source de contenu plus billet vert que pertinente.

  7. Pascal says:

    Décidément, on te retrouve partout sur le web ces derniers temps. A quand, le monopole de Roget.biz 🙂

    Sinon, je pense que les blogueurs vont rester quelques temps. Je ne vois pas d’autres alternatives à ce jour en termes de contenu. Les réseaux sociaux sont inexistants et personne irait investir dans du contenu sur facebook sans être rémunéré et en donnant la propriété e ce qu’il écrit à Facebook.

    Par contre, je m’interroge toujours sur le “comment les grands groupes de presse font pour rentabiliser leurs espaces”, car contrairement aux blogs, leurs couts de structure doivent être très lourds.

    Il est vrai qu’ils sont bien souvent subventionnés par des fonds publics.

    C’est peut-être un début d’explications.

    • Thierry says:

      @pascal effectivement les grands groupes touchent un ENORME pactole en subvention 1 milliard d’euro par an, donc pas besoin d’être rentable avec les subventions et même avec ça la presse n’est pas en forme. Alors pour les blogueurs qui ne touche aucune subvention! de mon côté vu que j’habite un peu loin de mon lectorat, je ne peux pas trop faire du networking dans les nombreux meeting organiser en France, ni tester du matériel électronique des marques. Je pense que si j’étais en France, j’aurais plus de revenu hors Adsense…. On peut pas tout avoir !

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost