Adsense, c’est comme la bourse ça fluctue

Si vous utilisez Adsense* pour monétiser votre blogue, vous avez dû vous apercevoir que vos revenus varient d’un jour à l’autre ou d’un mois à l’autre. Cela est dû à l’offre et la demande c’est un peu  comme dans la bourse.

Petit rappel

Il y a deux informations importantes sur adsense que je scrute tous les jours :



Le CTR qui est le ratio nombre de clics sur une pub et nombre de pages vues. Exemple un CTR de 3% veut dire que sur 1000 pages vues 30 personnes ont cliqué sur les pubs.

Le CPC qui est le coût par clic. Si vous avez un CPC de 10 centimes d’euros, cela veut dire que le prix moyen du clic est de 10 centimes d’euro. Exemple lse 30 personnes qui ont cliqué sur la pub vont vous rapporter 30 fois 10 centimes d’euro soit 3 euros.

Ces deux informations sont normalement conjuguées toutes le deux pour donner le RPM (le revenu pour 1000 pages)  Dans mon exemple le RPM est de 3 euros. D’autres explications sont disponibles sur support.google.com/adsense

Tout fluctue ou rien n’est stable

Comme les revenus viennent de campagnes publicitaires (Adword), ces revenus fluctuent en fonction de l’offre et de la demande.

  • Si personne ne fait de campagne du tout dans la thématique de votre blog, vous allez avoir des annonces d’intérêt public non rémunérées.
  • Si tout le monde se met à faire des campagnes, les prix des mots clés augmentent et le coût par clic (CPC) augmente.

Ce que je remarque

Quand le CPC est faible, le CTR diminue.

Étrange? Non pas vraiment, si le CPC est faible les annonces n’ont souvent qu’un faible intérêt pour les lecteurs, donc moins de clics sur la pub. (qui va cliquer sur des annonces d’intérêt public?). Cette constatation est plutôt empirique, il se peut que ce ne soit pas le cas pour tous les blogues.

Le CPC est au plus haut pendant les 4 derniers mois de l’année

Il semble qu’il y ait des saisons plus favorables à la pub. Dans mon cas, cela fait 3 ans que je constate que le CPC est plus élevé pendant les derniers quatre mois de l’année. J’imagine toutefois que pour un blogue de voyages, le CPC devrait être au plus haut pendant la période qui précède les grandes vacances

Le CPC est plus bas en début d’année

J’imagine qu’en début d’année, les entreprises faisant de la pub n’ont pas encore trop démarré leurs campagnes de pub. C’est peut-être dû à la période de bilan d’entreprise, les décisions pour la partie pub ne sont pas encore prises… Du moins c’est mon interprétation des fluctuations.

Revenus de blogue est crise mondiale?

N’oublions pas qu’en Europe, nous traversons un crise financière. Je ne sais pas évaluer dans quel sens la crise influe sur le revenus des blogues, mais je pense que c’est plutôt néfaste.

Conclusion

Une fois qu’on a compris ces fluctuations, pas de panique, on sait que ça fluctue et si les revenus d’un mois sur l’autre baissent, l’important serait peut-être de regarder uniquement le nombre de pages vues par jour d’un blogue. Si le nombre de pagse vues d’un blogue reste stable, il n’y pas de quoi s’inquiéter.

* Notez que ce genre de constatation est applicable également sur les autres régies publicitaires. Ce n’est pas forcément un critère spécifique à Adsense, c’est le critère tout simplement d’une salle de marché régie par l’offre et la demande.

 

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

12 Responses to “Adsense, c’est comme la bourse ça fluctue”

  1. Mc. says:

    J’ai aussi remarqué des fluctuations d’un jour à l’autre sur mes blogs, ça peut varier sur simple au quadruple! Mais bon sur un mois, c’est lissé et ca augmente même régulièrement donc comme tu dis pas d’inquiétude!

    • Thierry says:

      @Mc dans mon cas, c’est plutôt hyperstable, sauf pour noel et jour de l’an, et qq we ensoléillé, la trafic est stable sur roget.biz, en revanche sur 1 blogue.net, comme le trafic n’est pas extrémement élevé, ça fluctue pas mal, il suffit d’un twitt retwitté parfois pour que ça monte et puis ensuite c’est le calme plat

  2. MarieBo says:

    Bonjour Thierry,

    J’ai observé aussi de nombreuses fluctuations lors des multiples congés en France ainsi qu’avec les aléas de la température ou de l’environnement. Bref, Adsense c’est bien agréable comme revenus passifs, mais c’est aussi frustrant.

    J’en parlais justement ici : http://tinyurl.com/77p2n5v

    Dernièrement, il faut dire que Google triche “un peu pas mal” en mettant partout ses propres annonces de Google Chrome même sur des sites qui parlent de perte de poids, de voyage ou de produits naturels.

    Je suis bien contente que tu abordes le sujet car depuis le début de janvier 2012, c’était parti en lion, mais depuis 2 our 3 jours, c’est la dégringolade.

    J’anticipe aussi des retombées pas très jojos au moment des élections en France.

    • Thierry says:

      @MarieBo, merci pour ton commentaire, effectivement google profite de ses annonces pour mettre son chrome en téléchargement, (cpc inconnu!) mais business is business pour moi c’est plus que normal.

      Pour les jours ensoleillés surtout au printemps et encore plus si le weekend est prolongé, effectivement, on voit une baisse, mais pas du CPC, plutôt des visites.

  3. Abel says:

    “Le CPC est au plus haut pendant les 4 derniers mois de l’année”

    Je pense qu’il est plus haut aussi pendant la dernière semaine de chaque mois, tu trouves pas thierry?
    A+

  4. thierry says:

    @Abel, j’ai pas remarqué, mais je vais jeter un coup d’oeil,

  5. MarieBo says:

    Bonjour Thierry,

    Je reçu quelques alertes par courriel à savoir que Google a encore modifié son algorithme et que les sites qui mettent trop d’annonces en haut de leur site seront pénalisés.

    Voir ici : http://searchengineland.com/too-many-ads-above-the-fold-now-penalized-by-googles-page-layout-algo-108613

    Il s’agit de savoir ce qu’ils veulent dire vraiment par « trop », mais en tout cas, j’ai passé l’après-midi à faire quelques petites modifications ici et là.

  6. thierry says:

    @mariebo, effectivement, j’ai entendu parler du sujet, mais je n’ai rien changé pour l’instant d’autant plus que mes pubs sont pour la plupart des pubs adsense

  7. Francois says:

    Bonsoir,

    Personnellement, j’ai vécu un phénomène étrange. A partir de Novembre 2011, mon CPC a été divisé par 2, mais mon CTR a été multiplié par 3 … et depuis, c’est stable !
    Il faut aussi considérer que adsense doit avoir une algorithmie sophistiquée pour optimiser nos revenus (et ceux de google qui prend sa juste commission au passage).
    Autre élément qui peuvent intéresser les web masters, j’ai une version Anglaise de mon site (quel boulot a maintenir 🙁 ). depuis quelques mois, Adsense permet de visualiser le pays d’origine des clics, ainsi que le CPC et CTR par pays. En moyenne, le CPC est 4 fois supérieur aux US qu’en france, et le CTR 50% supérieur (pour mon site).

    Moralité, apprenez l’Anglais 🙂

    • Thierry says:

      hello, @françois, je viens de jeter un coup d’oeil sur les stat de mon blogue en anglais : cpc de 10 centimes de doll. Inférieur au CPC que j’ai sur roget.biz . J’ai un CTR déplorable également, ce qui fait que je tourne entre 2 et 3 dol de RPM (revenu pour mille pages). Donc pour l’instant, je ne peux pas dire qu’écrire en Anglais soit vraiment un super plan.

  8. Comme le cas de François le CPC pour l’USA est bien plus élevé que celui pour la France.
    Bon apparemment ce n’est pas le cas pour tout le monde !

  9. mandii says:

    Pour mon cas, vu que j’ai un site sur la thématique de la formation, chaque vacances et week-end prolongé, CQP divisé par 3. Pourtant la plupart du temps, ce sont les mêmes annonces, certes elles sont moins nombreuses mais je retrouve les mêmes!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi vos revenus Adsense augmentent ou baissent au fil du temps ? | Comment faire un blog - [...] Lire aussi l’article de Thierry : Adsense, c’est comme la bourse, ça fluctue ? [...]
Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost