6 raisons pourquoi je ne rentabilise pas ma newsletter

Certains personnes sur internet expliquent que lancer une lettre d’information à partir de son blogue est le saint-graal de la monétisation des blogues.  Aujourd’hui je ne peux pas le prouver, mais je pense tout de même qu’élaborer une lettre d’information sur un blogue est un axe à ne pas négliger.

Aujourd’hui je viens de passer le cap de 500 abonnés sur roget.biz je vais donc payer 10 dollars de plus par mois et pour l’instant, je ne sais pas si je rentre dans mes frais du tout. Alors, ai-je fais une boulette en souscrivant à un tel service?  Voilà un peu mon analyse



Mes erreurs vis-à-vis de cet outil

1) Je n’envoie que les mises à jour de mon blogue

Je me sers de Aweber de la même façon que le service de feedburner. Dans ce cas, il n’y a que peu d’avantage par rapport à feedburner, mais toutefois je maîtrise parfaitement la mise à page de ma lettre et je peux donc y mettre des liens d’affiliation.

2) J’envoie 5 email par semaine c’est trop

Vous êtes sans doute abonnés à des mises à jour de blogue par mail. Avez-vous déjà analysé votre comportement vis-à vis des mails que vous recevez? La plupart du temps je regarde les titres et ensuite je les efface. Cela veut dire que je fais un scan rapide de l’information, mais je m’y attarde peu, sauf si le titre m’intéresse vraiment

3) J’utilise une interface html trop riche

Il me semble que je noie le lecteur dans une information trop riche avec ma lettre d’information, ce qui fait que l’information est diluée. Il me semble qu’une lettre d’information  à fort impact ne doit présenter qu’une seule information et un seul lien bien visible, alors l’impact est plus fort

4) Ma lettre d’information n’apporte pas de plus value par rapport à mon blogue

En effet ma lettre d’information  n’est que le reflet de mon blogue, rien de plus. L’idéal serait donc de recréer une lettre annexe  au blogue, avec des informations exclusives

5) Je ne passe pas assez de temps sur le sujet

La news letter est un boulot, il y a mille et une façons de s’attaquer au problème, pour l’instant j’utilise une seule formule, la diffusion RSS de mes blogues.

6) Mon blogue de trop de sujets

roget.biz est un blogue high tech, mais qui parlent de pas mals de sujets! musique, veille techno, photo, webapp, vidéo, réseaux sociaux. Encore une fois il me semble que cela n’est pas favorable à un bon retour sur investissement.

____________

Voilà donc un peu les raisons qui font que mes résultats sur l’envoi d’email n’est pas bon en terme de rentabilité. Cela dit, ma base d’abonnés est maintenant supérieure à 500 et je vais continuer pour atteindre 2500 abonnés  tranquillement et je vais continuer à  apprendre un peu mon métier de marketeux.

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

8 Responses to “6 raisons pourquoi je ne rentabilise pas ma newsletter”

  1. Jack says:

    Salut,

    – Que proposes tu d’acheter sur ta newsletter ?

    – Quel intérêt d’envoyer des mails en masse à des gens qui lisent déjà les articles de ton blog s’il n’y pas la mise en valeur d’un service ou d’un produit à un tarif promotionnel.

    – Et je ne suis pas certain qu’un blog high tech réputé et la vente de produits via l’affiliation par une newsletter soit particulièrement bien perçue.

    @+

  2. je pense que Aweber est un bon outil “payant” et que avec un peu de logique et d’intelligence feedburner peu rendre des services extrêmement bon 😉

  3. marothro says:

    @jack,

    Justement pour l’instant je n’utilise qu’une fonctionnalité du site, donc dans la news letter, je n’y mets que des liens d’affiliation, ça a du rapporter une bonne 100aine d’Euros.

    Tout le monde ne lit pas les blogues sur RSS, RSS est un truc de geek, j’ai été surpris de me prendre 100 abonnés de plus par mois avec l’option de recevoir une mise à jour par email

    coté vente par affiliation, les personnes qui reçoivent le mail, sont volontaires, (double opt-in) il y a un gros lien dans chaque mail pour se déabonner. Donc les gens se dészabonnent très facilement, s’ils perçoivent mal la new letter, hop ils peuvent se désabonner quand ils veulent.

  4. FduM says:

    Pour ma part, j’utilise mailchimp depuis 2 semaines avec une newsletter par semaine pour ne pas les noyer (et aussi car ca prend du temps).
    Je pense atteindre les 100 inscrits dans moins de 2 semaines.

  5. marothro says:

    Fdum excelent choix. Un mail par semaine c’est bien je crois. Ce que je vais faire par la suite est de proposer plusieurs formule d’abonnement. Journalier, hebdo et tous les 8 billets par exemple, aux lecteurs de passer d’un abonnement à l’autre

  6. L’abonnement à la carte me parait une bonne idée en effet. Je ne sais pas si certain services permettent d’automatiser tout ça car ça risque d’être un peu complexe à gérer.

    Pour rebondir sur le suivi des blog, c’est vrai que le RSS est réservé à une communauté déjà à l’aise avec les codes du 2.0 Dans mon entourage physique, peu sont ceux qui connaissent le principe de l’agrégateur de flux. Peut être que pour un blog high tech, le RSS suffit mais pour des sujets moins “numérique” la newsletter reste indispensable.

  7. Fabrice says:

    5 par semaine, c’est trop c’est vrai.
    Au fait, as-tu utilisé Mailchimp aussi? Tu ne faisais pas une comparaison entre les 2? (ou je confond avec un autre:-)

Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost