50 conseils et les erreurs des blogueurs : la compile et l’anthithèse

Depuis que je blogue et dès mes commencements dans l’art du blogue, j’ai lu des tonnes de conseils et j’en ai pris beaucoup pour argent comptant (erreur) . Après 2 ans et 1/2 de pratique voilà un compil de trucs que j’ai lu en terme de conseil et  j’explique avec un peu de  recul ce que j’en pense.  C’est une liste qui pourrait s’accroître dans le temps! pour l’instant ça approche les 50 conseils

  • Ne pas choisir un nom de domaine propre est une erreur

Plutôt d’accord. L’impact d’un nom de domaine en propre fait assez sérieux, ça impose et ça ne coûte pas cher, alors allons y gaiement



  • Utiliser un service d’hébergement gratuit est une erreur

Plutôt d’accord. Je pense à blogger qui propose un hébergement gratuit relativement sérieux. Mais il a beau être propulsé par google, il n’est pas du tout optimisé pour le SEO (search engine optimisation).

  • Ne pas utiliser wordpress

Plutôt d’accord, WordPress est vraiment la plate-forme la meilleure pour bloguer, elle est gratuite.

  • Ne pas bloguer dans une niche spécifique

Bullshit et pas d’accord, on ne peut bloguer que sur quelque chose qui nous plait, alors si on est à côté de la plaque au niveau de la niche, tant pis et l’ascension sera plus dure.

  • Bloguer pour de l’argent

Plutôt d’accord si on ne blogue uniquement dans ce but. Plutôt pas d’accord, car si je ne gagnais rien en bloguant je ne bloguerais pas autant. L’argent est pour moi le deuxième motif après l’envie d’écrire

  • Faire en sorte que les commentaires ne soient pas activés

Plutôt d’accord et surtout ne pas mettre des barrières sur les commentaires. Un blogue sans commentaire n’est pas un blogue, c’est plutôt un journal.

  • Montrer nos statistiques au début

Plutôt d’accord. Si on montre qu’on a que 4 lecteurs RSS, les nouveaux arrivés ne vont pas être très convaincus que le blogue est bon. Mâme s’il est bon!

  • Fautes de consistance

Plutôt pas d’accord, car si on blogue, c’est par plaisir, alors si on ne blogue pas pendant un certain temps ce n’est pas forcément le signe d’un mauvais blogue.

  • Manque d’originalité

Plutôt d’accord et finalement évident: sur le long terme, il est quand même plus conseillé d’écrire de façon plus profonde que de parler d’une vidéo en trois mots et de l’inscruter dans votre blogue.

  • Faire des fautes d’orthographe

Plutôt d’accord quand ça commence à gêner la lecture et surtout si on écrit en Français. Vous pouvez écrire un blogue en anglais avec des fautes et personne ne vous dira quoique ce soit, surtout si vous dites que ce n’est pas votre langue maternelle.

  • Demander des excuses tout le temps

Excusez moi, aujourd’hui je n’ai pas blogué car j’ai des problèmes. ça fait chien mouilé, je suis plutôt d’accord à ne pas écrire des trucs aussi bateau.

  • Injurier ses lecteurs

A moins que ce soit votre niche, à éviter absolument.

  • Accepter de se faire injurier

Don’t feed the troll. Les méchants et les toxiques sont partout, vous allez avoir des commentaires débiles sur vos blogues. A moins que ce soit votre fond de commerce, les injures chez moi vont directement dans la boîte à Spam

  • Etre grossier

C’est une erreur, si on veut bloguer sur le long terme.

  • Etre négatif

Est une erreur, non pas que le blogue ne sera pas un succès, mais il ne faut pas que votre blogue vous ronge les tripes, et vous fasse mourir à petit feu

  • Ne pas répondre aux commentaires

Plutôt d’accord à moins d’en avoir 80 à lire par article. Mais effectivement ça prend du temps. Ne pas répondre est une forme d’injure.

  • Ecrire pour les moteurs de recherche

Pas d’accord: il faut écrire et toujours penser aux moteurs de recherche. C’est un volet important pour gagner en visibilité sur internet. A moins de vouloir bloguer sans visibilité.

  • Ne pas utiliser les diggs

Plutôt d’accord au début quand on est pas connu. Mais ça prend trop de temps pour un faible retour en visite.  Je ne le fait pas sur ce blogue car je profite de la notoriété de roget.biz pour me faire connaître.

  • Ne pas être patient

C’est plutôt pour ceux qui veulent monétiser à tout prix, sinon on s’en fout carrément. Mais un blogue qui décolle en six mois, c’est une excellent performance.

  • c’est au bout de trois ans qu’on peut dire qu’un blogue a réussi

Pas encore vérifié le théorème, mais je pense que c’est un bon postulat

  • Ne pas bloguer sur un sujet qu’on ne connaît pas

Pas d’accord, j’adore les jeunes blogueurs qui se lance dans l’activité.  Oui on peut bloguer sur un sujet qu’on ne connait pas. Il faut juste dire qu’on est nouveau dans le domaine.

  • Regarder en permanence ses statistiques

Pas d’accord. Les statistiques doivent être scrutées régulièrement pour comprendre un peu mieux comment nos blogues sont lus. Personellement, c’est une des premières choses que je fais le matin. Et quand je bats un record de gain sur Adsense, je paye un restau à ma femme.

  • Etre toujours un peu envieux des autres blogues à succès

C’est comme dans la vie, il y a des gagnants et des perdants. Mais il vaut mieux se taire, si on est envieux.

  • Ne pas être humble

Il y a toujours meilleur que nous, donc je suis plutôt d’accord. C’est comme dans la vrai vie. Et il faut savoir même demander des excuses. (aaaaaaah où avais-le la tête…)

  • Plus donner que recevoir

Un blogue ça donne des informations à ceux qui les cherchent. Ce n’est pas le contraire!

  • Ne pas être organisé

C’est comme dans la vie! Mais côté blogue, encore une fois c’est comme on veut, sauf si on se fixe des objectifs ambitieux. Faire une sauvegarde des bases de données est le minimum d’organisation !

  • Ne pas faire de vagues

Faux pour certains blogues les vagues sont importante et il faut avoir des bonne idées tranchées  sur nos sujets

  • Demander des tarifs de pub dérisoires

Plutôt d’accord, il ne faut pas se solder, même si on a envie de se faire payer un sandwish macdo! 100 Euro le billet sponsorisé pas 50 €uros

  • Dire combien on gagne avec son blogue

C’est plutôt une erreur de dire combien on gagne sauf si c’est la thématique du blogue.

  • Déclencher de la musique automatiquement sur son blogue

Chacun ses goûts, mais une musique sur un blog! Rien de tel pour faire fuir la majorité des lecteurs

  • Faire des billets sponsorisé sans le dire

Si on veut blogue rsur le long terme, autant être clair et afficher la couleur. On gagnera en notoriété

  • Ne pas faire d’étude de marché avant de se lancer dans un blogue

On s’en fout, car on blogue avant tout par plaisir. Cela dit pour un blog d’entreprise, une bonne stratégie avant de se lancer est plus qu’utile.

  • Choisir une mauvaise niche

Puisque j’ai déjà dit qu’on écrit parce qu’on aime!

  • Etre trop personnel

Plutôt d’accord, il ne faut pas confondre blogue perso et journal de bord.

  • Incapacité à réagir aux difficultés

bon ça c’est bateau car c’est comme dans la vie!

  • Manque de créativité et d’innovation

Quelque part, on nous dit qu’il ne faut pas trop imiter les autres. Mais j’ai lancé roget.biz car je suivais un blog qui s’appelait “les trouvailles de pierre” je m’en suis inspiré. Donc oui de la créativité de l’innovation, mais surtout bloguer par pur plaisir, le reste vient tout seul

  • Ne pas utiliser toutes les sources de revenus qu’un blogue peut générer

Plutôt d’accord sur le sujet, être dépendant d’une seule source de revenu ou d’un seul client est risqué dans tout business.  Et puis le jour où vous monétisez votre blogue autant le fait bien.

  • Ne pas faire ce qui nous plait vraiment

Je pense que sur ce coup on est tous d’accord

  • Ne pas faciliter les options d’abonnement

Il faut que tout soit facile de nos jours, une erreur que j’ai faites c’est justement de ne pas mettre en valeur mon option d’abonnement par email. Grosse Erreur!

  • Avoir un blogue qui met un temps fou à s’afficher

Plutôt 100% d’accord, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai pris un autre hébergeur pour ce blogue,

  • Avoir un thème de blogue peu esthétique

C’est surement vrai, c’est pour cela que mes derniers blogues sont des thèmes professionnels

Conclusion de cette petite compilation

Le métier de blogueur vient en bloguant, lancez vous, c’est tout! Et ne prenez pas les conseils pour argent comptant

---------------------------------------------




Delicious Bookmarquer sur Delicious
Ecrit par Thierry Roget

7 Responses to “50 conseils et les erreurs des blogueurs : la compile et l’anthithèse”

  1. Eric says:

    Avoir des pubs intrusives, on peut considérer ça comme un défaut, mais pas pour toi!

    • marothro says:

      elle sont intrusive mes pubs? je n’utilise pas encore les pop up! comme certains journaux! mais voilà une bonne idée!

  2. Elwaly says:

    Très bonne liste, elle synthétise tous les “Do” et “Don’t Do” qu’on voit par ci et par là.
    Merci Thierry pour ce travail.

  3. mr_anzai says:

    Je rajouterais : laisser les commentaires en Dofollow 🙂

    Quelqu’un qui commente fait vivre à sa manière un blog, pourquoi ne pas lui rendre la pareille…

  4. Thomas says:

    Je suis plutôt d’accord avec toi sur l’ensemble des points, à deux-trois exceptions près comme “c’est au bout de trois ans qu’on peut dire qu’un blogue a réussi”. A l’heure où tout change tout le temps, ce n’est pas un peu trop long 3 ans ?

    En tout cas, merci de nous faire profiter de ton expérience !

    • marothro says:

      bonne remarque Thomas, mais je dis cela en rapprot avec notre passion pour bloguer, si on passe trois ans sans se lasser, il n’y a plus à se convaincre sur le fait qu’on est carrément passionné sur le sujet!

Trackbacks/Pingbacks

  1. BlOg'X Office 79 : petit medley du Web | Autour du Web - [...] 50 conseils et les erreurs des blogueurs : la compile et l’anthithèse [...]
Thème Elegant Themes. Site hébergé chez Dreamhost